• 1. En famille (mai 1968)

    SEQUENCES DE VIE (1)

     

    MA COMMUNION SOLENNELLE A FLOREFFE (1968)

     

    Voici venu le joli mois de mai... Mais ce mois de mai 1968 commence dans la tourmente... Qu'en reste-t-il dans ma mémoire ? D'abord des images défilant sur l'écran de la télévision noir et blanc placée dans le salon, des pierres lancées sur des policiers, des cris, des manifestations et puis ensuite les commentaires acides de mes parents qui ne comprennent pas tout ce qui se passe dans les rues des villes françaises... De toute façon, la famille vit loin de tout ce tumulte... Elle prépare ma communion...

    J'ai retrouvé des photos... Plus de quarante années se sont écoulées... Les voici... 

     Accueil

     

     

    Dès la sortie de la maison, en route vers l'église... En face de la maison, des champs cultivés. Actuellement, tout l'espace est construit.

     

    Accueil

     

    Le cortège partait de la petit chapelle et traversait le village. Actuellement, le mur qui ceinture le jardin au centre de la photo a été détruit et la place de Soviret occupe tout l'espace.

     

    Accueil

     

    Le repas en famille. Deux personnes présentes sur cette photo sont encore en vie...

     

    Accueil

     

    Le gâteau. De gauche à droite : moi, Papa, tante Jeanne et Maman.

     

     

    Accueil

     

    La photo des femmes. De gauche à droite : Françoise, sa maman, tante Jeanne, tante Simone, ma grand-mère maternelle, mon arrière-grand-mère paternelle, tante Claire, Henriette, ma grand-mère paternelle, Maman, tante Suzanne de Beez et tante Suzanne de Bois-de-Villers. Hors photo : Roger, un ami.

     

     

    Accueil

     

    La photo des hommes. De gauche à droite : oncle Maurice, Thierry, Jacques, oncle Max, oncle André, tante Jeanne, Philippe, Marcel, oncle Arthur et Papa.

     

     

    Accueil

     

    Et la photo des enfants... de gauche à droite : Françoise, Etienne, mon arrière-grand-mère, moi, Pierre-Benoît, ma grand-mère, Anne-Marie, Claude, Baudouin et Bénédicte. 

     

    Que toutes ces photos soient l'occasion de nous souvenir du temps passé mais osons cette démarche sans tristesse, sans amertume, sans haine... Que les meilleurs moments soient évoqués dans le silence de notre pensée... N'est-ce pas dans ce geste que réside la résurrection la plus compréhensible pour les vivants que nous sommes ?


  • Commentaires

    1
    B. David
    Lundi 12 Mars 2012 à 20:37

    C'est fou ce que Maxence te ressemble!!!! Tu fais un sacré bon travail de mémoire; Bravo Jean.

    Nad

    2
    evelyne wiame
    Mercredi 16 Octobre 2013 à 22:16

    C'est drôle ... ta maman est habillée exactement dans le même style que ma maman !  Il faut dire aussi que nous avons fait notre communion solenelle la même année.  A mes débuts de catéchistes, il y avait encore la procession depuis la chapelle jusqu'à l'église.  La dernière année où on l'a faite, il y a une énorme averse qui a trempé tout le monde jusqu'à l'os ... l'abbé Fermine a sagement décidé de débuter la procession du bas de la pente allant jusqu'à l'église.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :