• 1. Le carnet retrouvé

    LE VOYAGE D’ARTHUR LIENART EN CHINE (1)

     

    LE CARNET RETROUVE

     
      

    Je voudrais vous parler de mon grand-père... Il s'appelait Arthur Liénart. Il était né à Biévène le 7 juin 1877. Il est décédé à Floreffe le 27 août 1944. Je ne l'ai donc pas connu.

    Durant toute ma jeunesse, son portrait, placé sur le piano familial, a littéralement hanté le salon... Il a toujours été pour moi un être austère et froid malgré un sourire réservé...

     

    Liste des articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et puis, il y avait aussi dans la chambre de ma grand-mère, de grandes photos qui me surprenaient et qui éveillaient déjà ma curiosité... Ces photos, je les ai conservées précieusement :

     

    Liste des articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Liste des articles

     

     

    Liste des articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ma grand-mère me disait souvent que son mari s'était rendu en Chine pour construire des machines électriques pour le compte des ACEC (Ateliers de Constructions Electriques de Charleroi). Elle montrait avec fierté de gros et lourds 'pots' de cuivre qui ornaient la cheminée, ainsi qu'un coffret qui resta durant des années près de la grande fenêtre du salon. Je les ai également conservés :

     

    Liste des articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Liste des articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mais qui était donc ce grand-père voyageur ? Il était arrivé un beau jour à Floreffe au début des années 1900 pour installer des lignes électriques dans le château du baron de Dorlodot dont je vous ai déjà parlé dans l'article sur Sainte Renelde. Durant le temps des travaux, il logeait avec le personnel du château. Fervent et profond catholique, il se rendait souvent à la messe à l'église du village. C'est au cours de ses religieuses promenades qu'il rencontra une belle jeune fille d'à peine 20 ans... Elle s'appelait Joséphine Lessire et habitait une maison située juste derrière la chapelle Saint Roch... Leur mariage eut lieu à Floreffe le 6 mai 1905. Ils s'installèrent dans une nouvelle maison située rue de la Station, actuellement rue Célestin Hastir. 

     

    Liste des articles

     

     

     

     

     

     

    Joséphine décédera dans sa maison le 17 décembre 1971.

    Ils eurent plusieurs enfants : Alphonse (1910-1965), Albert (1915-1966), Arthur (1918-1918), Arthur (1919-1975), André (1920-1921), André (1922-1997) et enfin une petite dernière qui deviendra ma mère, Marie-Henriette (1927-2006).

     

    Mon récit familial pourrait s'arrêter ici mais il n'en est rien. Des rebondissements surprenants ont parfois lieu dans le quotidien des familles... Un beau jour de 2003, j'ai été chargé de trier des papiers dans la maison de mon oncle André... Son épouse venait de décéder... 

    C'est dans une armoire du grenier, remplie de vieux livres, que j'ai découvert un petit fascicule insignifiant...

     

     

    Liste des articles

     

    ... C'était le petit carnet de voyage de mon grand-père... Le récit de son périple entre Floreffe et Shanghaï qui débuta un triste dimanche de novembre 1922...

     

    Liste des articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Liste des articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme je sais que vous aimez découvrir de nouvelles choses, je vais vous proposer de parcourir ce récit. Je le compléterai par quelques notes relatives à la géographie et à l'histoire.

     

     


  • Commentaires

    1
    José Ray...
    Mercredi 13 Novembre 2013 à 15:40

    Cette page m'a intéressé car je suis un passionné de généalogie. Ces vieilles photos entre autres sont des trésors qu'il faut absolument conserver! Autres trésors : les écrits et documents administratifs. Me revois ému devant la signature d'un ancêtre, le seul signe tangible de son passage sur terre...

    2
    René
    Dimanche 19 Janvier 2014 à 18:55

    Mon épouse  a constitué un arbre généalogique de sa famille. Elle a retrouvé ton grand père dans la famille Lessire ,un  ancêtre commun aux "Noulard" , 1500 personnes en relation avec Nicolas Lessire ( années 1500) 

     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :