• 11. Gilbert, victime de la route (1963)

    GENS DE FLOREFFE (11)

     

     

    GILBERT, VICTIME DE LA ROUTE...

    A la mémoire de Gilbert Wilmet (1946-1963)

     

     

    Mercredi 13 novembre 1963... Je vais fêter mon anniversaire dans quinze jours... C'est vrai que je suis devenu grand ! Je viens de commencer mes primaires et je vais avoir... sept ans !


    Ce mercredi-là, durant l'après-midi, je suis allé à Namur avec mes parents. J'en ai encore un souvenir précis car mon père m'avait offert un très grand paquet rempli de ces succulents bonbons en forme d'ours... Ces gommes que je mangeais avec la rage qui anime un affamé. C'est d'ailleurs à cette époque que mes ennuis dentaires commencèrent...


     

    11. Gilbert, victime de la route (1963)

    Tendres petits nounours acidulés... Je vous aurai aimés toute ma vie...



    Nous étions revenus en fin d'après-midi. Il faisait déjà bien sombre : l'automne réalisait déjà sa triste tâche annuelle.


    C'est en sortant de la gare qu'un attroupement et une ambulance attirèrent notre attention... Le frère de Camille, mon copain de classe venait d'avoir un accident... C'était visiblement très grave et je me souviens de quelques visages anéantis par l'émotion.


    11. Gilbert, victime de la route (1963)











    Une photo du début des années soixante : Gilbert marche dans la rue de Fer à Namur où l'école primaire de l'Etat et le magasin 'A Saint Michel' s'animaient au rythme du carillon de l'hôtel de ville...


    (photo provenant des archives de la famille Wilmet)



    Le jeune Gilbert allait bientôt quitter pour toujours son village et ses nombreux amis floreffois...


    Près d'un demi-siècle après cette tragédie, voici un autre chemin de mémoire qu'il me faut parcourir... 


    Ce chemin commence sur Pellemont, là juste derrière le chevet de l'église paroissiale : la tombe de Gilbert s'y dresse toujours, rappelant de bien tristes événements... 



    11. Gilbert, victime de la route (1963)




















    Détail navrant : elle se trouve juste dans l'axe de la maison où habitaient Gilbert et sa famille... La voyez-vous là-bas, tout au loin, dévoilant sa blanche façade ?

     

    11. Gilbert, victime de la route (1963)



    La presse locale consacre à l'époque trois articles concernant cet accident.

    Le premier est le récit de l'accident. Il paraît vraisemblablement le jeudi 14 novembre, dans un quotidien de la région que je ne peux identifier avec certitude aujourd'hui (1).


    11. Gilbert, victime de la route (1963)



    Mercredi, vers 18 h. 30, un grave accident s'est produit chaussée de Namur à Charleroi (2), non loin de la gendarmerie de Floreffe.


    Un cyclomotoriste, M. Gilbert Wilmet, 17 ans, aîné d'une famille de cinq enfants, domicilié rue Coriat à Floreffe, a été renversé au cours d'un accrochage avec la camionnette d'une firme commerciale qui doublait un camion de brasserie.


    Le jeune homme, atteint grièvement à la tête, a été transporté à la clinique Ste-Elisabeth, à Namur. La gendarmerie de Floreffe procédait à l'enquête, mercredi soir, et le Parquet de Namur s'était rendu sur les lieux.


    11. Gilbert, victime de la route (1963)












    Gilbert sur son vélo, au temps où la grand-route n'avait pas encore isolé le Coriat du centre du village...

    (Photo provenant des archives de la famille Wilmet)



    Le deuxième article de presse annonce la mort de Gilbert et indique quelques précisions relatives à l'accident...

     

    11. Gilbert, victime de la route (1963)


    Comme nous l'avons signalé, mercredi, vers 18 h. 30, un grave accident de roulage s'est produit, chaussée de Charleroi-Namur, à hauteur du garage de la Gare, à environ 300 m. du terrain de football.


    Une voiture conduite par M. André D. de Seilles, au service de la firme P., se dirigeait vers Namur, lorsqu'elle entra en violente collision avec un vélomotoriste venant en sens inverse, M. Gilbert Wilmet, demeurant, 19, rue du Coriat à Floreffe, qui regagnait son domicile. M. Wilmet, qui avait heurté avec violence le garde-boue avant gauche, fut projeté sur la chaussée, où il resta inanimé dans une mare de sang. (3)


    Grièvement blessé, il fut transporté à la clinique Sainte-Elisabeth à Namur, par les soins du service 900.


    Hélas, malgré les soins dont il fut entouré, M. Wilmet, qui souffrait d'une fracture ouverte du crâne, décéda jeudi à 4 h. du matin.


    La victime


    M. Gilbert Wilmet est né à Ham-sur-Sambre le 30 novembre 1946. Il était l'aîné d'une famille de cinq enfants, qui avait élu domicile à Floreffe depuis 5 ans.


    Garçon au coeur généreux, il fit partie du patro Jean Bosco, de Floreffe, et, durant quelques années, du club paroissial des jeunes. Aide-maçon aux entreprises P. à Jambes, il gagnait chaque jour son travail au moyen de son vélomoteur qu'il possédait depuis 6 mois.


    M. Wilmet était très estimé à Floreffe et spécialement au sein de la jeunesse.


    11. Gilbert, victime de la route (1963)






    Une pièce de théâtre jouée dans la salle paroissiale de l'école libre.

    Gilbert est au centre de la scène et porte à la ceinture le gant destiné au jeu de balle pelote...


    (Photo provenant des archives de la famille Wilmet)



    Quant au troisième article de presse, il relate les funérailles de Gilbert...

     

    11. Gilbert, victime de la route (1963)


    Lundi matin, ont été célébrées à Floreffe, devant une nombreuse assistance les funérailles de M. Gilbert Wilmet, demeurant au Coriat. M. Wilmet trouva la mort dans un accident de roulage, alors qu'il regagnait à moto son domicile, après sa journée de travail.


    Ce jeune homme, âgé de 17 ans, était l'aîné d'une famille de cinq enfants, très estimée à Floreffe.


    La jeunesse de Floreffe représentée aux funérailles, conduisait le convoi funèbre. On remarquait de très nombreuses gerbes de fleurs, offertes en témoignage de sympathie, par les jeunes de Floreffe.


    Parmi l'assistance, on reconnaissait une délégation du Conseil communal, les enfants des écoles libres, conduits par les chefs d'écoles, Mme Marchal et  M. Bero (4) ; de nombreux représentants des sections patriotiques et sportives ; une délégation de l'oeuvre nationale de l'enfance, ainsi que des entreprises de maçonnerie P. de Jambes, où le défunt était occupé, etc...


    La levée du corps fut faite par M. le vicaire Bechoux (5). Le cortège funèbre gagna l'église de Floreffe-Centre, où M. l'abbé Delvigne, curé, célébra la messe de funérailles.


    M. Gilbert Wilmet a été inhumé au cimetière de Floreffe.


     

    11. Gilbert, victime de la route (1963)

    (photo provenant des archives de la famille Wilmet) 


    ______________________________________


    Notes


    (1)  Si mon article comporte des photos ou des textes soumis à des droits d'auteur, veuillez me le faire savoir... Je ne dispose que de photocopies d'articles de presse non datés et non identifiés.


    (2) Il s'agit en fait de la rue Hastir. L'accident s'est produit devant une épicerie Végé. Les propriétaires de cet ancien commerce se souviennent encore très bien de l'accident car Gilbert avait reçu les premiers soins dans leur maison.


    (3) Ces articles montrent le style utilisé à l'époque pour décrire les faits divers. Certains détails me paraissent toutefois un peu cruels pour la famille de la victime...


    (4) Monsieur Bero était un des deux instituteurs de l'école libre des garçons. Il habitait au pied du Coriat et connaissait très bien la famille de Gilbert. Georges Bero était né à Tourinnes-Saint-Lambert le 11 janvier 1923 et est décédé à Belgrade (Namur) le 21 juillet 2008.


    (5) Si, par hasard, le vicaire Bechoux lit ses lignes, qu'il sache que l'auteur de ces lignes voudrait bien le revoir...



    Je remercie la famille Wilmet et tout spécialement Camille, le plus jeune frère de Gilbert, pour les documents utilisés dans cet article.



  • Commentaires

    1
    maryrudy
    Lundi 15 Décembre 2014 à 13:59

    tres bel hommage a ce jeune homme

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :




    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :