• 12. Le bonheur (devoir du 6/10/1897)

    VIEUX PAPIERS DE MEMOIRE (12)

     

     

    UN DEVOIR D'ORTHOGRAPHE (6 octobre 1897)

    Le bonheur

     

     

    Voici un devoir réalisé par la soeur de mon arrière-grand-mère... Je vous ai déjà parlé de cette Tante Emilie...

    Lors de cette rentrée de l'année scolaire 1897-1898, nous la retrouvons à l'Ecole Communale de Farciennes.  Elle a 13 ans et elle s'applique à recopier un travail d'orthographe...


    12. Le bonheur (devoir du 6/10/1897)














    Un bon vieux cahier de l'Ecole Communale de Farciennes...

     

    12. Le bonheur (devoir du 6/10/1897)

    Encore de très vieux souvenirs...


    C'était une époque durant laquelle on prenait du temps pour parfaire le geste d'écriture... Comme la concentration de l'élève était quasi totale, l'instituteur en profitait pour distiller quelques bonnes règles morales...


    Mais laissons écrire notre jeune amie Emilie...

     

    12. Le bonheur (devoir du 6/10/1897)



    Le 6 octobre 1897


    Orthographe.


    Le bonheur.


    Le vrai bonheur n'existe pas. Chacun le cherche, mais personne ne l'a trouvé jusqu'ici, ni dans les vêtements du plus riche pourpre, ni dans les meubles de bois de rose ou d'ébène de brillant ivoire ou de nacre chatoyante.


    Les Newton ne l'ont pas goûté dans les sciences ni les deux Racine dans la poésie, ni les Bonaparte sur le trône. Tous les plaisirs ne sont que de vrais crève-coeur ! Avant de cueillir une rose, à combien d'épines ne nous sommes-nous pas blessés ? Pour trouver des perce-neige combien de jours d'hiver n'a-t-il pas fallu attendre ?


    Et d'ailleurs que durent les plaisirs, les plus innocents même ? Ils ressemblent à un bouquet de violettes qui, pendant que l'on en aspire le parfum, se fanent entre les mains. Le travail donne le contentement, la vertu seule nous assure l'estime de tous les gens de bien.




    _______________________________________________


    Note à propos des deux Racine


    Il s'agit de Jean Racine (1639-1699) qui n'est plus à présenter et de Louis Racine (1692-1763), second fils, septième et dernier enfant de Jean.



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :