• 15. La croix du mont des geais

    FLOREFFE (15)

     

     

    16. La croix du mont des geais

     

       LA CROIX DU MONT DES GEAIS

              

         Mémoire d'un assassinat en lisière du Bois-du-Duc...

     

     

     

     

     

    C'est le lieu-dit Juraumont qui nous tend les bras aujourd'hui !

     

    Vous ne savez pas où ce lieu se trouve ? Ce n'est rien ! Je vais vous expliquer. Je suppose que vous m'accompagnez car le temps est magnifique et aujourd'hui je n'ai pas envie de marcher seul !

     

    De bonnes chaussures de marche, un petit sac à dos contenant de quoi survivre, de la bonne humeur et nous voilà déjà en route !

     

    Pour parvenir à Juraumont, nous devons nous rendre sur les hauteurs de Buzet, à l'extrémité de ce fameux 'chemin des deux pays' si chargé d'histoire. A l'ombre des premiers arbres du Bois-du-Duc (1), nous pouvons souffler un instant car le chemin depuis le centre de Floreffe est rude.

    Mais l'effort en vaut la peine !

     

    Admirons donc le paysage... Ici, à 210 mètres d'altitude, le coup d'oeil sur le hameau de Buzet est fantastique.

     

    16. La croix du mont des geais

     Buzet, le 'petit creux' (2)...

     

    Juraumont ! Si nous venons de comprendre pourquoi c'est un mont, nous ne savons pas encore ce que signifie 'jurau'. C'est encore une fois dans le livre de Jean-Marie Pector (2) que nous allons trouver réponse à ce mystère !

    Il nous signale qu'en wallon, Juraumont se dit Djurômont et nous rappelle qu'on djurô (3) est un geai. Il en déduit tout naturellement que Juraumont pourrait signifier le mont des geais. Dans un livre édité en 1857 (4), on indique que geai se dit au pays de Namur jurau. Du côté de Liège, on peut le nommer richâ.

    A cette époque, on appelle aussi en français le geai richard, mais seulement lorsqu'il est apprivoisé. Et tout à coup, je me souviens de Louise, une élève passionnée par la nature qui avait présenté un petit travail sur le geai des chênes. Elle avait réalisé de nombreuses photos de cet oiseau bien sympathique qui n'était guère farouche avec les gens de sa famille. Je souris en pensant que Louise aurait  pu l'appeler... Richard ! Je suis certain que cela lui aurait plu. (5)

     

    16. La croix du mont des geais

    Sympathique paysage vu de Juraumont, le mont des geais...

     

    Vous trouvez que j'exagère, que je ne devrais pas systématiquement renommer certains lieux de Floreffe... Il est vrai que je l'ai déjà fait ! Ainsi, le terrain de football non loin de chez moi est devenu dans mes pensées 'Pré-le-Comte' et la colline de l'église paroissiale, je la nomme maintenant 'Pellemont'... Rien d'officiel dans ces dénominations, me direz-vous ! Et vous avez raison !

    Mais en procédant de la sorte, je m'amuse à 'colorier' le nom de ces lieux chargés d'histoire... Alors, ils deviennent plus proches... Ils me semblent même plus humains car ils restent des lieux de mémoire et de vie. Enfin, n'oublions pas que nous sommes tous des passeurs de mémoire...

     

    Pendant que nous examinons le fascinant paysage, une croix nous observe... Elle est si discrète que nous ne l'avions même pas remarquée !

     

    16. La croix du mont des geais

     

    Tendons l'oreille... Ne veut-elle pas nous raconter une histoire du temps jadis ?

     

    Malheureusement, la voix de cette vénérable croix est devenue au fil du temps quasi inaudible (6). Alors approchons-nous et écoutons-la murmurer, dans un de ses derniers souffles, le court récit d'un fait tragique de notre village...

     

    16. La croix du mont des geais

      

    ICI

    FUT LACHEMENT

    ASSASSINE

    LE 5 OCTOBRE 1882 LE GARDE JULIEN COLLIN

    AGE DE 51 ANS AU SERVICE DE LA SERENISSIME

    MAISON D'AREMBERG DEPUIS LE 9 FEVRIER 1861

     

    16. La croix du mont des geais

     

    Que s'est-il donc passé ici en ces lieux si propices à l'apaisement et à la réflexion ? Mille questions se posent et restent sans réponse... Dans le calme de cet endroit isolé, le mystère s'enferme alors dans  le grand silence du respect et du souvenir.

     

    Monument respectable d'une mémoire villageoise, la croix du mont des geais appelée aussi croix Julien veille sourdement sur ces paysages floreffois que nous apprécions tant....

     

    16. La croix du mont des geais

      

    ___________________________________ 

     

    Notes

     

    (1) La maison d'Aremberg est une maison du Saint-Empire romain germanique dont les membres

         portent les titres de duc et de duchesse d'Arenberg ainsi que de prince et de princesse.

         Notons qu'Aremberg ou encore Arenberg est une localité d'Allemagne en Rhénanie-Palatinat.

         Elle est dominée par un château qui était jadis la résidence des ducs d'Aremberg.

     

    (2) PECTOR J-M, Histoire de Floreffe, Editions Palate, Mettet, 1973, pp 12-23

     

    (3) Le geai est un oiseau passereau de la famille des corvidés. 

     

    16. La croix du mont des geais

     

     

     Ici, un geai des chênes. Cette espèce est protégée en Belgique.

     Il est intéressant de savoir que le geai cajole quand il pousse son cri.

     

     Source de la photo : www.linternaute.com

     

    (4) GRANDGAGNAGE Ch., Vocabulaire des noms wallons d'animaux, de plantes et de minéraux,

         Librairie de Ch. Gnusé, Liège, 1857, p. 13.

     

    (5) Je ne peux m'empêcher de penser à tous mes anciens élèves... Leur compagnie me manque

         tellement ! Je les encourage à réaliser de savoureux projets en mettant en oeuvre leurs

         intelligences multiples qui - j'en suis sûr - ne manqueront pas de les valoriser.

     

    (6) LESSIRE A., Inventaire du patrimoine de la commune de Floreffe, Editions Flores (Association pour

         la sauvegarde et la promotion du patrimoine floreffois), Floreffe, 1998.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :