• 15. Les rochers de Freyr

    DECOUVERTES (15)

     

    LES ROCHERS DE FREYR


    avec le Club Alpin Belge et dans l'esprit de Chloé...



    Samedi 27 août 2011... C'est l'OPEN CLIMB du Club Alpin Belge, édition 2011... Les activités se déroulent à Freyr. 


    Je n'ai jamais mis les pieds sur ce site... Tout au plus, j'en connais le nom... Néanmoins,  je me souviens bien de quelques images du feuilleton télévisé que nous regardions sur l'unique chaîne que recevait notre téléviseur noir et blanc en 1970... C'était le lieu où Cow Boy, dans les aventures des Galapiats, se blessait en tombant d'un rocher... Quarante ans après, Freyr reste pour moi un lieu tabou réservé aux alpinistes de haut niveau. 


    C'est en lisant l'affiche du Club Alpin que je découvre qu'on y organise une promenade de découvertes des rochers. Non, je ne suis pas un grimpeur... Personnellement, je n'éprouve aucun attrait à grimper, si ce n'est quelque sentier en pente plus ou moins raide... Mais de là à escalader... Je préfère laisser ce sport à mon jeune fils qui semble aimer les sensations fortes...


    Cependant quelque chose me pousse à aller à Freyr... Curiosité ? Oui ! Très certainement. Mais il faut constater que ce n'est pas facile aujourd'hui... C'est un véritable temps d'automne qui sévit sur notre belle province... Mais je vous avouerai que ce qui me tire hors de ma maison aujourd'hui, c'est encore l'esprit de Chloé Graftiaux (1). Il y a un an qu'elle nous a quittés. Je viens de lire le livre que ses parents ont édité avec le contenu de son site, l'agrémentant de photos inédites et en ajoutant de précieux commentaires la concernant. C'est pour moi l'occasion d'approcher un monde qui m'est totalement inconnu et qui, je l'admets, me fait un peu peur...


    Arrivée à la gare de Dinant... Il ne pleut (presque) pas... Je décide donc d'aller à Freyr à pied... Je pourrais attendre le train pour Anseremme mais je suis pressé de tester mon genou droit qui me fait souffrir depuis la fin du mois de mai... Et l'entorse du premier juillet n'a vraiment pas arrangé le début de mes vacances ! Ben oui... On ne rajeunit pas ! Alors aujourd'hui, c'est un peu comme si je faisais ma rentrée... J'ose espérer que je ferai encore pas mal de découvertes... comme celles qui ont éclairci ma vie durant l'hiver et le printemps derniers...


    Allons-y !


     

    15. Les rochers de Freyr

    Anseremme est en vue... Il ne pleut pas encore... Mais cela va venir... Si, si... je vous l'assure !


    Je croise bien peu de monde... On peut le comprendre... Il fait humide et froid pour une fin de vacances d'été... La végétation semble déjà s'assoupir comme elle le fait habituellement au début de l'automne... Seuls les canards du bord de Meuse semblent se rire de la pluie qui commence à tomber... 


    Mais je ne vais pas rebrousser chemin... Il pleut maintenant... On appréciera davantage le rayon de soleil qui finira par pointer. 


     

    15. Les rochers de Freyr

    Un chemin de halage bien sympathique...


    Mais voilà déjà le célèbre rocher Bayard... 


    15. Les rochers de Freyr

    Et en plus, la lumière de ce jour n'est pas des plus vives...


    Anseremme et son pont sur la Lesse... Il ne fait vraiment pas beau... Il pleut très fort... Je dois même m'abriter sous des arbres au bord du fleuve... Et je pense aux organisateurs de l'Open Climb... J'espère que cette pluie s'arrêtera bientôt...


    15. Les rochers de Freyr



    D'Anseremme, il 'suffit' de monter au-dessus des rochers de Freyr... Pas par les rochers... Mais en suivant cette longue et dangereuse route... En cours de route, un petit arrêt pour reprendre quelques forces en admirant le site du château de Freyr en contrebas des rochers... 


     

    15. Les rochers de Freyr


    J'arrive tout trempé dans la tente de l'accueil. En fait, ce qui m'intéresse le plus aujourd'hui, c'est de m'informer sur les randonnées organisées par le Club Alpin... C'est pour cela que je choisis de faire une promenade dans les rochers. J'espère ainsi poser un certain nombre de questions sur la vie du Club... Mais on verra cela en fonction du nombre de participants...


     

    15. Les rochers de Freyr


    Ici, on ne plaisante pas avec la sécurité... Dès mon inscription pour la journée, me voilà assuré contre tous risques et libre d'essayer les activités proposées. Les gens sont bien sympathiques et l'accueil est très convivial.  On voit que tous ces gens se connaissent bien et partagent volontiers leurs passions. 


     

    15. Les rochers de Freyr


    Mon guide s'appelle Philippe. Il s'occupe justement des randonnées. Mais il grimpe aussi à l'occasion. Je vais passer une partie de la matinée avec lui. Comme les amateurs de randonnée ne se sont pas bousculés au portillon, me voici seul avec lui dans le massif de Freyr. J'ai donc l'occasion de lui poser toutes sortes de questions sur la vie de ce Club Alpin que je ne connais pas du tout. 


    Il me montre les versants de Meuse. Ici, tout est beau, surprenant et grandiose. 


     

    15. Les rochers de Freyr



    Il ne nous reste plus qu'à descendre jusqu'à la Meuse... Glissades dans la boue et dans les rochers assurées... Il a tellement plu... Mais c'est le test que j'attendais avec impatience pour voir si mes jambes étaient bien remises 'à niveau'... Et on y va...


     

    15. Les rochers de Freyr


     

    15. Les rochers de Freyr


     

    15. Les rochers de Freyr


     

    15. Les rochers de Freyr



    Au-dessus de nous, une activité nous rappelle le monde de la grimpe... Il s'agit de la "death ride"... Pour ceux qui ont le coeur bien accroché... Partir du dessus des rochers et se laisser descendre jusqu'en bas pour arriver sur l'autre rive de la Meuse...


     

    15. Les rochers de Freyr


    Le temps de remonter par le chemin des Pêcheurs et voici le beau temps revenu... Il était temps... La vallée de la Meuse reprend toutes ses couleurs d'été...


     

    15. Les rochers de Freyr


     

    15. Les rochers de Freyr

     

    C'est non loin de la zone de bivouac que je rencontre la maman de Chloé... Je ne m'y attendais pas mais cette rencontre me fait grand plaisir. Il fallait tout de même bien qu'un jour, je lui dise, de vive voix, que c'est en lisant les écrits de sa fille que j'ai décidé de réaliser ce blog... Il y a longtemps que je voulais faire un blog mais j'hésitais... C'est donc Chloé qui a guidé mes pas sur cette nouvelle voie. 


    Je sais que c'est un peu paradoxal... Une alpiniste comme Chloé aurait pu faire naître en moi un besoin avide de grimpe, de montagne... Cela aurait été dans la logique des choses... Mais ce sont les petits articles de son site qui m'ont -comme beaucoup d'autres- passionné.


    A travers ses petits textes simples émergent à chaque phrase cette passion de la montagne mais aussi et surtout cette immense besoin de partage, de communication... C'est cela qui fait que Chloé marque encore maintenant les esprits... Il était donc juste et logique que ses parents proposent un livre pour continuer à partager ses témoignages...


    Sa maman m'explique qu'elle avait des difficultés pour écrire et qu'elle l'a guidée en lui indiquant quelques repères... Une nouvelle voie s'ouvrait ainsi à Chloé... Non pas une voie verticale comme elle en avait l'habitude, mais une voie horizontale : celle du récit écrit.  


    C'est cela qui m'a fait ouvrir ce blog... Il y a longtemps que j'avais envie d'écrire.  Mais que fallait-il écrire ? Comment fallait-il le faire ? Et puis, il y a l'obstacle de notre chère langue française si complexe mais si colorée de fines subtilités...


    En décembre dernier, je me suis décidé à sortir de ma coquille. Lentement mais sûrement... Il fallait trouver quelque chose à raconter. C'était l'occasion de sortir de chez moi car, vous l'aurez certainement compris, je suis un solitaire. J'adore la solitude. J'aime me retrouver avec moi-même. C'est ainsi que souvent, je me promène en dialoguant avec moi-même. Mais cela n'exclut pas du tout le partage !


    Le schéma était donc tracé : des sorties, des souvenirs, des pensées, des réflexions et un partage... Je devais aussi agrémenter mon texte de photos. J'aime la photographie mais depuis quelques années, je ne la pratiquais plus beaucoup. L'idée du partage d'un texte articulé sur une base de photographies était lancée.


    Je pourrais ainsi dire que le partage est devenu le pouls de l'action...


    A mon avis, c'est ce qui est arrivé à Chloé. Alors si vous aimez la montagne, la découverte et l'effort, lisez ce livre... Il vous démontrera que notre jeunesse, que l'on décrit souvent comme indécise et peu volontaire, peut se dévoiler audacieuse, dynamique, déterminée et franchement généreuse.


    Les parents de Chloé veulent aussi continuer le projet de leur fille. C'est pour cela qu'ils ont créé cette association dont ils parlent sur leur site (2).  A coup sûr, Chloé reste bien vivante dans leur coeur, dans leur action et dans leur partage. 


    Je rencontre aussi Marie et Alix, les deux soeurs de Chloé. Alix est accompagnée de son mignon petit bonhomme, Titouan... Et la maman d'Alix de préciser qu'il est né juste neuf mois après la mort de Chloé... 


    15. Les rochers de Freyr




















    Chloé à Vienne en mai 2010 (photo de Manfred Werner)


    Pendant que nous parlons, les grimpeurs s'activent sur les rochers. Voici quelques photos :


    15. Les rochers de Freyr

























     

    15. Les rochers de Freyr


    15. Les rochers de Freyr


















    15. Les rochers de Freyr
























     

    15. Les rochers de Freyr


    En prenant ces photos, je décide d'associer symboliquement la mémoire de Chloé à un rocher... Chaque fois que je verrai ce rocher, je penserai de tout mon coeur à elle et à sa famille. Il faut donc choisir un rocher de mémoire... Voilà ! Je l'ai trouvé !  Ce sera la 'Tête de lion'...


     

    15. Les rochers de Freyr


    Ce lion symbolisera la fougue avec laquelle Chloé mordait dans la vie. Apaisé, le lion veille désormais au pied du massif, le regard tourné vers de larges vallées de sereine plénitude...


    Ma visite à Freyr se termine... Je vais donc retourner à pied vers Dinant... En quittant l'accueil du Club Alpin, je vois le papa de Chloé et ses amis en train d'installer une bannière... 


    15. Les rochers de Freyr


















    Merci les amis du CAB et merci à toi Chloé pour ce dernier clin d'oeil...


    15. Les rochers de Freyr


    _______________________________________


    (1)  Durant deux ans, Chloé a été élève dans l'école où j'enseigne.


    (2)  www.chloegraftiaux.com




  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :