• 2. Maastricht (2011)

    PERIPLES LOINTAINS (2)


    UN VOYAGE SCOLAIRE A MAASTRICHT

     

     

    Comme il fait beau et bon, ce vendredi 13 mai 2011... Et tant mieux ! Aujourd'hui, nous allons à Maastricht avec deux cars remplis d'élèves de troisième année... Le programme ? Le matin, visite de la Sint Pietersberg et de ses carrières de marne et l'après-midi, rallye avec questionnaire pour les élèves. Mais ceux-ci découvrent seuls la ville... C'est l'occasion pour les professeurs de faire un peu de tourisme et pourquoi pas un peu de shopping...


    Si je connais la ville ? Eh bien ! Non ! Durant ma vie, je n'y ai mis les pieds qu'une seule fois ! Voici le moment de faire un peu d'histoire familiale. Mes parents ne possèdaient pas de voiture et nous n'allions jamais très loin vers le nord... Je me souviens néanmoins pourquoi je me suis rendu à Maastricht... Je vous raconte... A côté de chez mes parents habitait un couple très proche de ma famille : il s'agissait de Marcel et d'Henriette. Cette dernière était la marraine de maman et son mari possèdait un auto : une Fiat 600... Car tout cela se passe dans les années 60...

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mariage de Marcel Chevalier et d'Henriette Thiry de Floreffe (avant 1940) 

     

    Marcel était bien connu des Floreffois car il s'occupait activement du groupe des Anciens Prisonniers de Guerre. Il avait été fait prisonnier par les Allemands en 1940 et avait passé toute la guerre en Allemagne. J'ai d'ailleurs retrouvé des photos datant de cette période.

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Marcel Chevalier est le soldat assis à droite.

    Tous les articles

     

     

     

     


     

     

     

     

     

     

     

    Tous les articles

     

    En 1939 naît Claude, leur fils. Ce n'est que cinq ans plus tard, que Claude rencontrera enfin  son père. Tous deux s'occuperont activement de la compagnie des Turcos qui sont des marcheurs de l'Entre-Sambre-et-Meuse. Claude et son fils Christophe sont toujours d'infatigables militaires napoléoniens...

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mais revenons à notre sujet... Si je vous parle de ces gens qui m'ont été très proches, c'est tout simplement parce qu'aujourd'hui, j'habite leur maison et que leur souvenir est encore très présent. Je n'oublierai donc pas non plus les nombreuses excursions effectuées dans leur voiture... J'ai retrouvé quelques photos de ces balades... Juste pour leur dire encore un grand merci !

     

    Tous les articles


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Marcel, moi, Henriette et ma petite soeur Marie-Cécile dans les années soixante.

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La Fiat 600 dans laquelle on s'entassait pour réaliser de longs périples durant les folles années soixante...

     

     

    Et me voici donc de retour à Maastricht ! Finalement, ce n'est pas très loin. Bien que je n'y aille pas si souvent, j'aime ce pays car c'est pour moi, cycliste au quotidien, un paradis terrestre !

     

    Voilà déjà la Montagne Saint-Pierre... Cette montagne est située en Belgique et aux Pays-Bas. Son altitude maximale est de 120 mètres. Quand on quitte le centre de Maastricht -qui est quand même une grande ville de plus de 100 000 habitants-, on se retrouve très vite dans un cadre campagnard.

     

    Tous les articles 

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tous les articles

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Si nous venons sur cette 'montagne', c'est pour visiter les 'grottes'... En fait de grottes, il s'agit plus exactement d'un réseau de galeries souterraines d'où on a extrait des blocs de marne qui ont servi et servent encore à la construction de maisons, d'églises et de châteaux.

     

    Aujourd'hui, ce réseau compte 8000 couloirs pour une longueur de 80 kilomètres. Autant vous dire que l'on peut facilement s'y perdre ! Ceci dit, allons-y !

     

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Tous les articles

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    Claustrophobes, s'abstenir ! On appelait les ouvriers de ces galeries, les 'fendeurs de roche'.

     

    Tous les articles

     

    La marne est une roche qui s'est formée grâce aux squelettes et aux coquilles calcaires des animaux qui se sont accumulés au fond de la mer qui recouvrait ce site il y a des dizaines de millions d'années. On retrouve dans ces roches des fossiles et aussi des bancs de silex.

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les fendeurs de roche n'aimaient pas ces morceaux de silex : ils dénaturaient les blocs de construction.

     

    Tous les articles

     Sympathique coquille d'huître fossile sur le plafond d'une des nombreuses galeries...

     

    Moins sympathique, le squelette en très bon état d'un Mosasaurus (sorte de dinosaure mosan) a été découvert dans la montagne Saint Pierre en 1774... 

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mosasaure trouvé en 1774 - Musée d'histoire naturelle à Maastricht.

    Il s'agit d'un moulage du crâne car l'original a été emporté par Napoléon et

    se trouve actuellement au Muséum national d'histoire naturelle à Paris.

     

    Au cours des siècles, ces galeries ont été le refuge idéal pour les habitants de Maastricht durant les guerres. C'est pourquoi on trouve au beau milieu de ces galeries un four et un plafond tout noir de suie... Une suie de quelques centaines d'années... Une suie fossile, si vous préférez !

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sur les parois, des graffitis de tous les âges...

     

    Tous les articles

     

    ...mais aussi des cartes pour ceux qui se sont égarés...

     

    Tous les articles


    ...ainsi que des dessins contribuant à rendre l'endroit quelque peu étrange... Vous ne trouvez pas ?

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous sortons alors des 'grottes' pour rejoindre le centre de la ville tout proche.  Un petit repas rapide pris dans un parc... De quoi nous remettre de nos souterraines émotions...

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Allez... En route ! Pendant que les élèves s'adonnent aux joies du néerlandais, nous en profitons pour découvrir la ville. Entrons à l'intérieur de celle-ci par la Nieuwenhofpoortje...

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans la quiétude des rues ombragées, nous pouvons profiter pleinement de la propreté remarquable et de l'originalité artistique de cette belle ville.

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tous les articles

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous arrivons bientôt près du Bisschopsmolen. Il s'agit du plus ancien moulin à eau des Pays-Bas encore en activité à côté d'une boulangerie. Il se situe en plein centre de la ville.  Ce moulin est situé sur le Jeker, petite rivière qui prend sa source à Lens-Saint-Servais près de Waremme et qui se jette dans la Meuse à Maastricht. Le moulin daterait du septième siècle. En 1099, ce moulin devient la propriété du prince-évèque de Liège, ce qui explique son nom actuel.

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A côté de la roue, un petit restaurant nous ouvre ses portes. Une tasse de café et une délicieuse petite pâtisserie... Quel plaisir de nous retrouver entre collègues ! C'est sûr... On y reviendra !

     

    Plus loin, c'est l'occasion de nous promener dans les nombreuses artères commerçantes de la ville...


    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ... et de croiser des groupes d'élèves qui, loin d'être perdus, se sont bien adaptés à la cité et à sa langue...

     

    Tous les articles

     

    Pour ma part, j'ai trouvé le monument que je cherchais... Il s'agit de la Basilique Notre-Dame. Il s'agit d'une église construite entièrement en style roman.  La partie ouest, en remarquable roman primitif, date des environs de l'an 1000. La nef et le choeur datent du 12ème siècle.

      

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mais ce qui m'intéresse dans la basilique, c'est l'orgue ! Je ne vous ai pas encore parlé de mon intérêt pour cet instrument que je ne me lasse pas d'écouter et de découvrir dès que j'en ai l'occasion. Celui-ci est remarquable : il a été construit par André Séverin, un facteur d'orgue né en 1605 à Maastricht. Il a construit ce bel instrument en 1652. Ces vénérables orgues disposent actuellement de trois claviers. 

    Intéressants aussi sont les panneaux mobiles des buffets : ils représentent une scène de Noël, une scène du combat opposant David à Goliath et l'accueil de David par les Vierges d'Israël. On ne connaît pas le nom de l'artiste.

    André Séverin s'installa à Liège vers 1625 et s'affilia en 1629 à la Guilde de Commerce. Il y mourut en 1673 et fut enterré dans l'église Saint-Jacques au pied d'un autre très grand orgue...

     

    Tous les articles

     

    Le temps d'acheter un CD et me voici reparti dans les rues animées !

      

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Attention ! Ici le vélo est roi ! ...Et de penser à mon vélo hollandais qui m'attend sagement à la maison...

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voici la Meuse ! Notre Meuse !

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tous les articles 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tous les articles

     

    Découvrons et observons attentivement les belles constructions modernes qui ont su cotoyer les vieilles bâtisses d'autrefois. Fonctionnalité et originalité font ici bon ménage...

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tous les articles

    Tous les articles

     

    C'est aujourd'hui jour de marché et les commerçants se sont installés tout autour du massif hôtel de ville...

     

    Tous les articles

     

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Avant de rejoindre les élèves, je vous propose encore une chose bien surprenante... Il s'agit d'une église désaffectée et reconvertie en magasin de livres... Surprenant, non ? Regardez bien... Ce n'est pas si mal... 

     

    Tous les articles

             Tous les articles          Tous les articles

     

                                         Tous les articles          Tous les articles

     

    Un dernier verre avant de repartir...

     

    Tous les articles 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les élèves nous attendent au pied d'une statue originale... Il s'agit de la statue de Johannes Petrus Minckelers. Il s'agit d'un scientifique religieux hollandais qui découvre en octobre 1783 un gaz issu de la houille qui est quatre fois plus léger que l'air. Il l'utilise dans un premier temps pour gonfler les ballons et ensuite, comme source de lumière, inventant ainsi le gaz d'éclairage. On comprend aisément pourquoi sa statue porte fièrement une sorte de chalumeau d'où sort une flamme. C'est un enfant de Maastricht : il y est né le deux décembre 1748. Il décède en juillet 1824.

     

    Tous les articles

     

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Notre journée se termine... Les élèves se rassemblent au pied de 'la flamme'... Ouf ! Ils sont tous présents... Nous pouvons y aller !

     

    Tous les articles

     

     


  • Commentaires

    1
    Jo
    Samedi 21 Mai 2011 à 19:03

    Merci Jean pour ce récit.  Jocelyne

    2
    hérisson
    Samedi 28 Mai 2011 à 14:39

    ben oui, c'est moi!! faudra faire le rallye que l'on propose aux élèves fin de compléter le circuit ; j'aimerais utiliser ce dossier pour géo l'an prochain Bonne continuation ...... j'attends la suite !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :