• =========================================================

    LA GAZETTE DU PATRIMOINE (1)                      article publié le 5 novembre 2017

     

     

    AUPRES   DE   SAINTE   RENELDE...

     

     

    1. Du côté de Sainte-Renelde...

     

    Dommage ! 

     

    1. Du côté de Sainte-Renelde...

     

    Revoici l'automne et Dieu sait que durant cette saison j'aime rendre visite à Sainte Renelde dans le petit parc situé au Coriat. Il y a là une atmosphère si particulière et l'on ne peut que remercier la famille de Dorlodot d'avoir toléré le passage des promeneurs sur leur propriété privée.

     

     

    Il est vrai qu'on ne vient pas ici pour pique-niquer... De nombreuses personnes qui passent en ce lieu le font avec l'inquiétude et l'espoir du pèlerin. Beaucoup ont quelque chose à demander à un certain au-delà, au royaume des Puissances Supérieures. Les nombreux mouchoirs et vêtements d'enfants accrochés à l'arrière de la petite chapelle en témoignent.

     

    Mais aujourd'hui, ma déception est grande car une grille ferme l'accès à la petite fontaine située au pied de la sainte.

     

    Peut-être a-t-on eu peur que les visiteurs y déposent des détritus ? Pourtant je puis assurer que les visiteurs ont toujours été respectueux de la propreté du site. Peut-être aussi se sont-ils méfiés du Grand Ecureuil de Renelde (1) ?  Le petit vallon de Sainte-Renelde est indéniablement un des lieux floreffois où souffle un Esprit positif, celui de l'humilité et du lâcher-prise.

     

    La petite fontaine est aujourd'hui tarie. Mais sur le mur de celle-ci se dévoile toujours, après un bon siècle d'existence, un vestige du vœu que fit jadis le Baron propriétaire du lieu, lui aussi à la recherche d'une aide céleste pour soulager son fils souffrant...

     

    Peut-on retirer cette grille afin que l'on puisse encore expliquer aux jeunes générations le mystérieux et suranné principe des indulgences plénières que Monseigneur Heylen (2) octroya si généreusement à celles et à ceux qui viendraient ici se recueillir auprès de Renelde ?

     

    ___________________________

     

    Notes

     

    (1)  Relire  ma  première  légende dans la rubrique LEGENDES D'AUJOURD'HUI - Le Grand Ecureuil de

          Renelde. 

     

    (2)  Thomas-Louis  Heylen  (Kasterlee 1856 - Namur 1941)  fut  l'évêque  de  Namur  de  1899 jusqu'à sa

           mort, le 28 octobre 1941. Une place située dans le quartier de Bomel à Namur rappelle son souvenir.

     

    ========================================================= 


    votre commentaire