• 21. Chameleux et Williers

    DECOUVERTES (21)

     

     

    CHAMELEUX ET WILLIERS

     

     

    C'est reparti ! Il est temps que je me secoue et que je sorte de ma somnolence printanière... Ce jeudi 14 juin 2012, c'est l'occasion... Ce mois de juin n'est pas très clément mais une éclaircie se profile dès l'aube de cette journée... Alors, allons-y !


    Aujourd'hui, c'est la région de Florenville qui semble m'appeler. Vais-je donc rester insensible à son appel ? Que nenni ! 


    Dans un premier temps, c'est à Libramont que je vous donne rendez-vous. 


    21. Chameleux et Williers













    Là-bas, tout isolé dans la gare de Libramont, un train nous attend...


     
     
    Hâtez-vous ! Le train qui relie Libramont à Arlon va bientôt partir ! C'est un petit train diesel qui nous conduira à destination... Libramont, Bertrix et déjà Florenville...


    21. Chameleux et Williers


















    Surprise ! La gare de Florenville est encore occupée par du personnel de la SNCB... Cela devient tellement rare... Mais qu'il est bon d'entendre quelqu'un vous dire bonjour sur le quai ! Moi qui utilise le train quasi tous les jours depuis le premier septembre 1968, je puis vous certifier que le réseau du chemin de fer belge s'est considérablement déshumanisé provoquant insécurité, inconfort et même désarroi...


    Un peu plus loin, un petit sentier me permet de rejoindre le centre de Florenville. C'est une région que je connais bien peu... 


    21. Chameleux et Williers












    Et déjà, le paysage m'apporte la sérénité que je recherche à travers ma chère et si généreuse Wallonie...


    21. Chameleux et Williers


















    Pour gagner le centre de Florenville, il faut monter... Mes leçons de géographie du temps jadis m'ont expliqué que la ville de Florenville a été bâtie sur une cuesta... Je vous explique en toute simplicité : le mot cuesta nous vient de l'espagnol et il veut dire côte. Cela explique déjà pourquoi il faut monter à Florenville. La cuesta est une sorte de colline dont l'une des pentes a été tellement usée par l'érosion qu'elle est devenue bien abrupte. Par contre, l'autre pente forme un relief légèrement incliné.


    La géologie reste pour le commun des mortels une science bien compliquée... Une dernière précision cependant : nous sommes sur la cuesta du sinémurien qui longe la limite sud de l'Ardenne et qui est bordée à l'ouest par la Semois...

    Le sinémurien ? Non... Ce n'est pas un animal. Il s'agit d'une petite partie de cette période géologique appelée jurassique. Comment ? Vous connaissez ! Vous vous souvenez donc de ce fabuleux parc peuplé de monstrueuses bêbêtes ! Vous voyez ! Vous n'êtes pas si nul en géologie !


    Mais arrêtons ici nos savantes explications pour éviter une intellectuelle overdose ! Ici, le calme règne en maître et je me promène apaisé par cette sereine solitude que j'aime tant... Je prends le temps de me retourner un instant pour admirer un paysage splendide...  


    21. Chameleux et Williers









    Superbes paysages dont je ne me lasse jamais... La Belgique est dotée de paysages surprenants... 

     

    Soudain apparaît le sommet de la cuesta... Et l'église de Florenville se dévoile peu à peu à ma curiosité...


    21. Chameleux et Williers












    Derrière l'église de Florenville, un large paysage s'offre généreusement à mon regard... Je ne regrette absolument pas d'être venu ici aujourd'hui... Car, en me levant ce matin, un sentiment de grande tristesse m'accompagnait... Il est vrai que dans deux semaines, j'aurai refermé une grande porte du long couloir de ma vie : je mettrai un terme à mon métier d'enseignant.


    21. Chameleux et Williers












    Et là-haut, comme pour répandre un peu de baume sur ma mélancolie, le carillon du clocher de Florenville me rappelle combien j'apprécie aussi cet instrument... Ici, l'église possède un sympathique jeu de 48 cloches...


    21. Chameleux et Williers












    Il ne me reste plus qu'à flâner dans les campagnes qui m'éloignent du centre de Florenville et qui m'attirent vers la frontière française... Ah ! La France... Voilà bien un pays que j'adore... J'aime particulièrement ses montagnes... J'éprouve la malheureuse sensation que je ne les reverrai jamais... Mais je sais qu'il ne faut jamais dire 'jamais'... De toute manière, l'espoir fait vivre... En attendant, les paysages de notre Wallonie sont à apprécier !

      

    21. Chameleux et Williers







     


    Je pense que je conserverai jusqu'au bout de ma vie cette vieille habitude d'analyser et d'apprécier l'habitat rural !

     

     

    Le milieu rural m'accueille... Et je suis toujours heureux de le retrouver et de le parcourir ! 


    21. Chameleux et Williers










    En route vers la frontière française !


    Je m'approche lentement d'une ferme isolée appelée 'Ferme d'Hariha'... Tout au long de cette promenade, mes réflexions s'envolent et je pense à tous mes étudiants... C'est la période des examens... J'espère qu'ils vont réussir et qu'ils pourront ainsi réaliser sans trop de difficultés leurs projets.


    21. Chameleux et Williers









    Paysages invitant à la réflexion... Qu'il est bon de faire le point après une éprouvante dernière année scolaire... 


    21. Chameleux et Williers









    Il est de ces lieux agréables que la Vie nous force à quitter... Mais la route se poursuit inlassablement...



    21. Chameleux et Williers








     

    ... nous invitant à découvrir d'autres horizons tout aussi apaisants.



    Nous entrons maintenant dans le bois communal de Florenville... Nous allons maintenant parcourir un univers où l'eau abonde et apaise... Venez ! Je vous explique...


    21. Chameleux et Williers









    Le bois communal de Florenville : discrétion et protection sont essentielles !



    Autour de moi, beaucoup de détails me prouvent que je suis entré dans le monde de cette eau si précieuse... Voulez-vous que je vous montre tous ces détails ?


    D'abord, une première surprise : le long d'un petit chemin, un mur énigmatique...


    21. Chameleux et Williers












    C'est en face de celui-ci que je peux trouver une explication logique à sa présence : je suis devant un réservoir d'eau... C'est pour moi le moment de me rappeler que le sud de mon pays possède trois atouts incomparables : des gens aimables, des paysages surprenants et une eau généreuse. 


    21. Chameleux et Williers






     



    Du vieux matériel d'antan ? Peut-être ! Mais en-dessous coule une eau vivifiante...



    Un peu plus loin, je marche dans un petit vallon au creux duquel murmure un tout petit ruisseau curieusement nommé la Noire Fontaine... Les fortes pluies des derniers jours ont engendré un taux d'humidité propice à l'épanouissement de milliers d'odeurs agréables que l'on aime s'approprier quand le temps de l'apaisement est arrivé...


    21. Chameleux et Williers









    La Noire Fontaine, amie de toutes les plantes dites sauvages...


     

    Quelques centaines de mètres plus loin, un autre détail nous montre l'intérêt des hommes pour cette eau si précieuse : un bâtiment récent abrite une petite station de pompage...

     

    21. Chameleux et Williers












    Plus loin encore, quelques étangs et quelques cascades bien sympathiques complètent ce périple dans ce petit monde où l'eau est omniprésente...


    21. Chameleux et Williers






     



    Quelques étangs destinés à la pisciculture attirent mes copains hérons... 


     

    21. Chameleux et Williers









    Non loin d'une charmante petite mare, une curieuse petite porte qui ne mène, à première vue, nulle part...



     

    21. Chameleux et Williers

     












     


    A droite de l'ouverture, un médaillon en bronze nous dévoile la tête d'un certain Darman... Qui donc était ce Darman ? Contrairement à ce qu'en disent certains guides touristiques, il ne s'agit pas d'un moine de l'abbaye toute proche d'Orval. Darman était un acteur de cinéma et un homme de théâtre (1).


     

    21. Chameleux et Williers













    Témoin de la présence d'une célébrité d'un autre temps, le moulin de Chameleux se contemple dans un magnifique cadre.

     

     
    21. Chameleux et Williers














     Là où l'eau est partout présente...

     
    Je quitte ces lieux de mémoire... Il est vrai que je les aime tant... Plus loin encore, de curieux murs colonisent un site herbeux...

     
    21. Chameleux et Williers



     



















    Me voilà donc arrivé sur l'emplacement d'un ancien site gallo-romain. Il s'agit d'un relais situé sur la chaussée romaine allant de Trèves à Reims. Cette route a été réaménagée en 44 après Jésus-Christ. Ce relais d'étape accueillait les soldats et les voyageurs. Plusieurs établissements se sont succédés à cet endroit du 1er siècle jusqu'au début du 5ème siècle. Des fouilles archéologiques ont mis à jour des pièces de monnaie, des cruches, des assiettes, des céramiques...

    21. Chameleux et Williers


    Cette chaussée romaine Trèves-Reims resta longtemps utilisée et certainement jusqu'au Moyen Age. D'illustres visiteurs passèrent en ces lieux : Saint Grégoire, le Pape Eugène III, Saint Maximin, Saint Bernard et même le Roi de France Charles VI allant guerroyer contre le Duc de Gueldre...

    21. Chameleux et Williers















     

    Merci aux archéologues qui aident les visiteurs avides d'informations à se faire une petite idée de l'organisation de cet antique relais...

     

    21. Chameleux et Williers


    Mais rassurez-vous ! Ma promenade est loin d'être terminée ! En effet, à quelques dizaines de mètres de cet endroit, la France m'ouvre ses bras... Avouez que c'est tentant ! Le petit village de Williers est là, tout proche...


    21. Chameleux et Williers









    Un tout petit village... Une rue au bout de laquelle on découvre une petite chapelle... Mais croyez-moi : cela vaut le détour ! 


    21. Chameleux et Williers









    Le lavoir de Williers : un endroit où la fraîcheur attire irrésistiblement...



    21. Chameleux et Williers










    Une petite halte bien sympathique...


    21. Chameleux et Williers









     

    Un petit coin perdu... Mais assurément un petit coin de paradis... 



    21. Chameleux et Williers

    21. Chameleux et Williers











                        Le maître-autel et ses retables latéraux (XVIIIème siècle)




    La chapelle Saint-Barthélemy (XVIIIème siècle)

     


    N'hésitez pas à visiter Williers... Le petit village est bien calme et les paysages aux alentours invitent à la découverte...


    Mais il est déjà temps pour moi de regagner Florenville... 

     

    21. Chameleux et Williers










     En route vers la frontière !


     

    21. Chameleux et Williers  Le calvaire à l'entrée du village

     

    21. Chameleux et Williers

     

     

     

     

     




     

    La frontière franco-belge, là où jadis une chaussée romaine emmenait les voyageurs vers d'autres horizons...



    Une route bien paisible me conduit lentement à travers un paysage très verdoyant où tout est appréciable... La nature a tellement à nous offrir... Mais ne sommes-nous pas tous un peu indifférents à ses multiples invitations ?


    21. Chameleux et Williers


     










    21. Chameleux et Williers










     


    De retour dans les campagnes entourant Florenville, le clocher de l'église me sert de boussole...


    21. Chameleux et Williers












    21. Chameleux et Williers
















    Et pour terminer cette magnifique journée, je peux méditer sereinement devant ces grands espaces qui m'ouvrent généreusement leurs larges horizons...


    21. Chameleux et Williers












    21. Chameleux et Williers













    Il est temps de rejoindre la gare de Florenville... Vous savez bien que mon ami le train n'aime pas les retardataires...

     

     

    21. Chameleux et Williers


     

    _______________________________________________



    Notes

     

    (1) Darman a joué dans une comédie de René Jayet en 1935, "Le Champion de ces Dames". L'acteur était en son temps très populaire en Belgique. Il a fait également les beaux jours du théâtre du Vaudeville dans la Galerie de la Reine à Bruxelles.


    21. Chameleux et Williers

     









    Source : www.cinema-francais.fr

     

    Pour célébrer les trente ans de théâtre de Darman en 1939, Victor Demanet avait réalisé un médaillon qui avait été placé dans le théâtre du Vaudeville à Bruxelles. Lorsque ce théâtre a fermé ses portes en 1973, ce médaillon a rejoint la propriété que l'acteur possédait à Chameleux.


    21. Chameleux et Williers

     

    Notons également que Darman a été un des rares acteurs belges à être fait chevalier de la Légion d'Honneur. 

     

    21. Chameleux et Williers













     

    Quant à Victor Demanet, il n'est pas inutile de rappeler aux Namurois que ce sculpteur né à Givet en 1895 et décédé en 1964 à Ixelles est le créateur des statues de Léopold II (à Salzinnes) et d'Albert Ier (au confluent de Sambre et Meuse).


  • Commentaires

    1
    Micheldico
    Samedi 5 Juillet 2014 à 20:21

    Très beau travail, remède contre la déprim', ces chemins que j'ai arpenté, à pied, en vélo et en tandem!

    2
    Micheldico
    Dimanche 6 Juillet 2014 à 05:13

    Hélas, la gare de Florenville n'est plus habitée, comme beaucoup d'autres, elle est remplacée par un distributeur de tickets et depuis le 1/7/2014 si vous prenez votre titre de transport dans le train, il vous en coûtera 7 € de supplément. Je partage votre réflexion concernant l'insécurité générée par cette nouvelle donne! 



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :