• 22. Exercice d'orthographe (1898)

    VIEUX PAPIERS DE MEMOIRE (22)           Jean-de-Floreffe.eklablog.com, ce 27 octobre 2013

     

     

    Exercice d'orthographe de ce 14 février 1898

    Emploi des temps du subjonctif

     

    Réflexions sur l'épargne. 

     

     

    22. Exercice d'orthographe (1898)

     

     

    Revoici la Tante Emilie (1) ! Elève à l'école de Farciennes en cette année scolaire 1897-1898, elle est face à une bien lourde tâche : il s'agit aujourd'hui pour elle de maîtriser les temps de ce sinistre subjonctif !

     

    Retrouvons donc la trace de ce travail d'école effectué non loin de Charleroi en ce mois de février 1898... 

     

    Le 14-2-1898

     

    Orthographe.

    Emploi des temps du subjonctif.

    Réflexions sur l'épargne.

     

    Quelle que soit la position que nous occupions dans la société, l'épargne nous permet d'espérer un sort meilleur. Plus nous sommes humbles plus il importe que nous économisions. Il n'est pas de condition quelque modeste qu'elle puisse être, dans laquelle il soit impossible de soustraire quelques centimes aux dépenses journalières. Il faudrait que vous fussiez convaincues de la nécessité du travail. Il importerait surtout, mes amies que vous rejetassiez ces idées funestes qui vous portent à n'attendre la fortune que du hasard. Les richesses sont accessibles à tous : le courage joint à l'aptitude, voilà le seul chemin qui conduise au bien-être. Dans quelques années, vous reconnaîtrez que, si peu que vous ayez déposé à la caisse d'épargne, quelque modique que soit la somme que vous ayez pu réaliser, elle vous suffira pour apprendre un état et vous établir.

    Plus tard, vous vous rejouirez que, dans les moments critiques, cet argent réuni sans peine vous ait sauvé de l'affreuse misère et vous ait permis d'attendre des jours meilleurs. Ecoutez les discours que les imprévoyants font entendre dans leur détresse ; "Il n'est pas douteux, disent-ils, que nous eussions évité bien des chagrins, que nous eussions souffert moins pendant les crises industrielles, si nous avions pratiqué l'épargne quand le commerce prospérait." Faites en sorte que ce langage ne devienne pas le vôtre. Sachez qu'il est difficile de retrouver l'aisance, quand il a fallu que le crédit soit venu pourvoir à l'entretien du ménage. 

    Je souhaite vivement, mes enfants, que ces considérations vous soient profitables et qu'elles vous inspirent le goût de l'épargne. N'attendez pas que le malheur vous ait atteint pour prendre de bonnes résolutions.

     

     

    22. Exercice d'orthographe (1898)

     

     

     

    Mais l'Histoire ne s'arrête pas à ce petit travail d'école... Que pouvait-il donc se passer durant cette année dans notre pays ? Vous ne voulez pas savoir ? Eh bien, moi si !

     

    Voici donc trois événements se déroulant en notre bon Royaume à la fin de ce XIXème siècle...

     

    C'est le Football Club Liégeois qui vient de remporter la troisième saison du Championnat de Belgique de première division durant cette saison 1897-1898 (2) !

     

    22. Exercice d'orthographe (1898)    La ville de Liège vue de Cointe.

     

    C'est au Stade de Cointe situé dans la Plaine du Champ d'Oiseaux que le Club s'est installé.

     

     

    Le 22 mai 1898 ont lieu les élections législatives ! Elles ont permis au Parti Catholique de prendre une majorité absolue tant à la Chambre des Représentants qu'au Sénat : 38,5 % des suffrages pour occuper 112 sièges sur les 152.

    Notons que le chef du Gouvernement est le Comte Paul de Smet de Naeyer. Les Namurois se rappelleront qu'ils possèdent un boulevard du même nom le long de la Meuse.

     

    22. Exercice d'orthographe (1898)

     Le  Comte  Paul de Smet de Naeyer est né à Gand le 13 mai 1843. Avant d'

     entrer en politique, on le retrouve dans l'industrie du coton, dans l'activité

     bancaire et à la tête de plusieurs charbonnages.

     

     Durant  les  sept  années  de  son  gouvernement, il  valorise l'industrie en

     Belgique. Il est ministre des finances dans son équipe qui comporte... huit

     ministres au total (3) !

     

     N'oublions pas que c'est le Roi Léopold II qui règne à cette époque.

     

     Le Comte décède à Bruxelles le 9 septembre 1913. 

     

     

    Ce 18 avril 1898 est adoptée la loi d'Egalité. Cette loi appelée également loi Coremans-De Vriendt et Gelijkheidswet en néerlandais indique que les lois seront dorénavant votées, sanctionnées, promulguées et publiées en langue française et en langue flamande. 

    Cette loi a été votée à une faible majorité : 47 voix pour, 39 contre et 3 abstentions.

    Ah ! Si la Belgique de 1830 avait pu penser à cette égalité ! Notre Belgique aurait pu vivre sans ce stress communautaire qui empoisonne notre quotidien...  

     

     

    ____________________________________________

     

    Notes

     

    (1) La Tante Emilie était la soeur de mon arrière-grand-mère. Née à Farciennes le 29 mai 1884, elle est décédée à Floreffe à la fin du mois de septembre 1980. On relira l'article 'Le mystère Chiabrera' dans la rubrique Séquences de vie.

     

    (2) La saison 1897-1898 avait commencé le 31 octobre 1897 pour se terminer le 20 mars 1898.

     

    (3) Il me paraît intéressant d'indiquer les fonctions de ces huit ministres.

    Le gouvernement comportait alors :

    - un ministre des affaires étrangères

    - un ministre de l'intérieur

    - un ministre de justice

    - un ministre de l'agriculture et des travaux publics

    - un ministre des chemins de fer, des postes et du télégraphe

    - un ministre de l'industrie et du travail

    - un ministre de la guerre

    - un ministre des finances.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :