• 24. La minette de Pétange

    DECOUVERTES (24)

     

     

    LA MINETTE DE PETANGE

    Un rendez-vous plaisant...

     


    Je vous vois venir avec votre petit sourire ironique... Je parie que vous pensez que je vais vous conter quelque histoire galante... Un rendez-vous avec une belle jeune femme habitant une ville peu connue là-bas dans le sud du Grand-Duché de Luxembourg...


    Cependant si vous cherchez l'aventure, alors restez avez moi ! Je vous invite volontiers à une nouvelle et surprenante découverte...


    Je vous attends donc à la gare d'Athus. Vous ne connaissez pas ? Ce n'est rien... Je vous guide ! 


    Il faut prendre le train à Namur en direction d'Arlon. Dans cette dernière gare, il faut monter dans un train en direction de Libramont... C'est une ligne ferroviaire qui décrit une savante boucle dans le sud de notre pays. Le train s'arrête d'abord à Messancy. Mais il faut descendre à la gare suivante : nous sommes alors à Athus !


    24. La minette de Pétange

     


     

     

     

     

     

         La gare d'Athus...

         Ce jeudi 6 septembre 2012 : grand beau temps !



    Ce qui surprend d'abord le visiteur, c'est le nombre de voies dans cette gare... Pourtant Athus est une petite ville dont la population est comparable à celle de Floreffe, mon village natal.

     

    24. La minette de Pétange


     

     

     

     

     

     

     

                            La gare d'Athus avec ses nombreuses voies...

     

    Si proche du Grand-Duché de Luxembourg et de la France, cette gare a connu son heure de gloire au temps où l'industrie sidérurgique était prospère dans la région.  


    24. La minette de Pétange



     

     

     



      La gare d'Athus autrefois...

     

    24. La minette de Pétange

     

     

     

     

     

     

     

                                          L'usine sidérurgique d'Athus autrefois...

                                                 


    Avec ses sept mille habitants, cette ville a été bien connue pour son aciérie.

    Mais en 1977, cette grande industrie fermera ses portes comme beaucoup d'autres dans la région. Il en résultera un marasme économique sans précédent dans cette zone frontalière.


    24. La minette de Pétange

     







          L'usine d'Athus : vue des conduites et des épurateurs à gaz.

                                 

                                                                                            

    24. La minette de Pétange









       Usine d'Athus : vue derrière l'aciérie. 

     

     

    Vous vous demandez toujours pourquoi je viens ici aujourd'hui ?  Vous voilà bien indiscret ! Je vous l'ai déjà signalé : j'ai rendez-vous avec la minette de Pétange. 

    Pétange est une ville située au sud du Grand-Duché de Luxembourg.  Alors je dois quitter rapidement Athus et franchir la frontière...


    Rassurez-vous : se rendre d'Athus à Pétange n'est pas une longue aventure : il suffit de longer la grande route où la circulation est particulièrement dense et dangereuse pour le piéton que je suis ! Au bout de quatre kilomètres, je perçois nettement une tout autre ambiance, voire un autre monde...

     

    24. La minette de Pétange

    Enfin Péiténg (entendez Pétange...) où la minette m'attend...

     

    La ville de Pétange se montre plaisante. Ses rues sont propres et ses maisons colorées. Ses habitants  me saluent aimablement mais je constate rapidement qu'ils parlent le luxembourgeois. 


    24. La minette de Pétange



     






      Des maisons colorées qui mettent les gens de bonne humeur...

     

     

    24. La minette de Pétange

     

     

     

     

     

     

     

    Schoulstrooss... La rue des Ecoles. Il faudra bien s'y habituer... histoire de ne pas s'égarer dans la ville...

    Mais rassurez-vous : les habitants de Pétange parlent très bien le français !

     


    Entre les maisons, la nature se laisse apercevoir et tout cela est bien beau... Je vis pleinement le moment présent et cela me fait un bien fou. 


    24. La minette de Pétange

      

    Mais déjà le paysage industriel reprend le dessus.

    Voyez-vous la colline boisée dans le lointain ? Chut ! Il faut que je vous fasse une confidence : c'est précisément là-bas dans ces bois que la minette de Pétange m'a donné rendez-vous...


    24. La minette de Pétange







      Un milieu rural, un peu d'usine et beaucoup de végétations... 

     

      En route vers de nouvelles aventures !


    Je me dirige vers cette usine. J'aime utiliser dans les paysages que je ne connais pas des points de repère efficaces qui me servent alors de boussole !  

    Je traverse rapidement Pétange, impatient que je suis de rencontrer la minette ! C'est l'occasion de faire connaissance avec la petite ville... Il est vrai que c'est la première fois que mes godasses de rando y déambulent !


    24. La minette de Pétange











    24. La minette de Pétange


    Je quitte rapidement le centre de la ville et je me dirige vers l'usine que j'ai aperçue tout à l'heure. Le pays redevient vite campagnard. Alors la sérénité me revient à l'esprit... C'est à ce moment-là que je sens que j'ai besoin de calme et surtout de solitude.


    24. La minette de Pétange

     







                                          J'aime fuir les villes quand il le faut...



    24. La minette de Pétange


     

     

     

     

     

     

     

        Il est des lieux où le calme et la solitude oeuvrent

        pour la sérénité de l'esprit...

     

     

     

    Alors, d'un pas décidé, j'entre dans le bois et mon esprit se met à travailler. C'est toujours pour moi le temps de penser à mille choses et de me souvenir des personnes qui me sont chères.

     

    24. La minette de Pétange


    Et le chemin se poursuit au sein de cette claire forêt qui m'apaise... Mais soudain, une curieuse construction se dresse devant moi... Serait-ce l'habitation de cette minette qui hante ces bois et ces collines ? 


    24. La minette de Pétange











    24. La minette de Pétange












    Hélas ! Ce n'est pas le domicile de la minette. Ce n'est pas ici qu'elle réside. Ce curieux endroit est en fait un passage sous un plan incliné qui permettait aux wagonnets de transporter le minerai de fer de la minière Prënzebierg vers la gare de Pétange. Nous sommes donc ici sur un des gisements de fer lorrains.

    Ce plan incliné que l'on appelait le 'Plang' est resté en service jusqu'en 1927. Il était doté de deux voies où les petits wagons étaient descendus vers la vallée aux moyens de cables d'acier. On se servait alors de la force de traction dégagée par les wagonnets chargés descendant dans la vallée pour faire remonter les wagonnets vides. Il existait aussi un mécanisme de freinage qui permettait de régler la vitesse. 


    Plus tard, entre 1931 et 1967, un chemin de fer minier passait ici en-dessous du 'Plang'. Des locomotives à vapeur et plus tard Diesel tiraient de grands wagonnets basculants et acheminaient le minerai provenant de la minière Providence vers la gare de Pétange (1).


    Tout déçu de ne pas encore vu la minette, je poursuis avec hâte mon aventure...


    24. La minette de Pétange




     



       De grandes lignes à haute tension témoignent

       de l'activité industrielle dans la région...



     

    24. La minette de Pétange











    Arrivé au sommet de cette colline, je la découvre enfin... La minette de Pétange est là devant moi... Toute de rouge vêtue, elle m'attend... Son domicile n'a pas de toit mais il est coloré à l'instar des jolies  maisons de Pétange. 

     

    24. La minette de Pétange


    Ne soyez pas timide ! Approchez ! Que je vous la présente !

    Vous avez compris que la minette n'est pas une jeune fille. Il s'agit en fait du minerai de fer lorrain. 

    Nous sommes ici dans l'extrémité Nord-Est du Bassin Parisien. Il y a 180 millions d'années, celui-ci a été  submergé par la mer. Au fond de cette mer, des sédiments riches en fer se sont déposés sur une soixantaine de mètres. Ce sont ces sédiments qui ont formé les couches du minerai de fer lorrain que l'on a appelé la minette. Celle-ci contient environ 35 % de fer.


    24. La minette de Pétange











    Ce minerai de fer a été exploité à l'époque des Gaulois. Mais c'est au cours de la deuxième moitié du XIXème siècle que l'exploitation à grande échelle a été menée. 

    Notre minette n'est point sulfureuse... Elle est plutôt phosphoreuse. En effet, elle contient du phosphore. De ce fait, elle convient pour les fontes de moulage mais elle devient décevante pour les fontes d'affinage utilisées pour fabriquer des produits nécessitant flexibilité et résistance. C'est en 1876 que les Anglais Thomas et Gilchrist découvrent le moyen d'éliminer ce phosphore de cette précieuse fonte.


    Mais, loin de toutes ces explications géologiques et technologiques, promenons-nous dans cette magnifique carrière... A certains moments, ne se croirait-on pas dans le Colorado ?


    24. La minette de Pétange




     





    24. La minette de Pétange











    24. La minette de Pétange


                                           Bienvenue dans la maison de la minette !

     

     

     

    24. La minette de Pétange















    A l'intérieur de cette carrière, il existe même des galeries souterraines. Il faut savoir qu'ici, au Prënzebierg, on exploitait la minette à ciel ouvert et dans les galeries. L'entrée d'une galerie datant de 1965 a été préservée.


    24. La minette de Pétange

     




    24. La minette de Pétange





                    L'entrée de la galerie souterraine : elle est devenue

                      un habitat intéressant pour les chauves-souris.

                  Devant cette entrée, un wagonnet chargé de minette

                                                monte la garde.


    Dans cette exploitation minière abandonnée, la nature a repris tous ses droits et a autorisé un étang à occuper le centre de la carrière. C'est là que la minette invite ses nombreux amis amphibiens... Ceux-ci s'ébattent joyeusement et offrent aux couleurs de l'endroit un agréable accompagnement sonore.


    24. La minette de Pétange





    24. La minette de Pétange







    Zone protégée !

    Interdiction d'aller patauger avec les amphibiens !

    La minette veut protéger ses amis.







    Je passe un bon moment en compagnie de la minette... Son domicile est bien calme et si coloré... Il y a tant de choses à photographier... Ici, tout est souvenir du temps passé : il ne faut pas oublier qu'en ces lieux ont travaillé des centaines d'hommes.


     

    24. La minette de Pétange


    Le temps passe et il est déjà temps de quitter la minette. Je vais regagner le centre de Pétange. Le chemin du retour à travers les bois est fort agréable. Il surplombe la ville dont on ne perçoit que le chahut des usines.


    24. La minette de Pétange

     

    Le chemin me conduit au cimetière de Pétange. Celui-ci a bien grandi depuis un siècle ! 


    24. La minette de Pétange


     






        Le nouveau cimetière aujourd'hui...



    24. La minette de Pétange


     

     





                                                    Le nouveau cimetière autrefois...



    Je me trouve à deux pas de la gare de Pétange. Vous savez que j'aime les trains et les gares... Sans eux, je serais bien démuni car je ne possède pas de voiture... Et tant mieux ! Ce n'est certainement pas l'avenir de la mobilité humaine...

    C'est l'occasion d'aller examiner le trafic ferroviaire. Je constate que beaucoup de trains circulent dans cette petite gare...


    24. La minette de Pétange





     






    24. La minette de Pétange











    Ma surprise est grande quand je constate que le premier train de la journée démarre à 0 H 53 pour rejoindre Luxembourg à 1 H 40. Quant au dernier, il quitte Pétange à 23 H 53 et arrive dans la capitale grand-ducale à 0 H 40... A ces heures-là, il faut dire que les gares belges dorment depuis longtemps à poings fermés...

    Il y a du personnel dans la gare et il ne faut pas s'étonner qu'ici règne un sentiment de sécurité... Comme je regrette que nos gares belges - trop souvent vandalisées - agonisent dans une obscure solitude !


    Je me dirige vers l'hôtel de ville. Celui-ci se situe à l'endroit où s'élevait le château de Pétange. Ce dernier appartenait depuis 1745 à la famille Nothomb et c'est en 1908 que l'Administration communale l'achète. Il cède la place à l'actuel hôtel de ville inauguré le 15 mai 1938.


    24. La minette de Pétange

     

     

     

     




      Le nouvel hôtel de ville inauguré en 1938...



    Une histoire d'hôtel de ville...

    24. La minette de Pétange







                                   et l'ancien hôtel de ville acheté en 1908...



    Il me reste un peu de temps avant de rejoindre la gare d'Athus. Alors je flâne dans la ville et je pense à mille choses... comme d'habitude...


    24. La minette de Pétange


      Pétange et ses couleurs claires...



    24. La minette de Pétange







                                                                                                                                     L'église...



    24. La minette de Pétange








    24. La minette de Pétange


     


    Des toilettes publiques comme on aimerait en

    voir un peu plus souvent dans notre pays...

     







                                                                                       Une sculpture moderne : 'Ensemble'...



    24. La minette de Pétange







                                                 Des espaces verts interdits aux jeux...



    24. La minette de Pétange


        Des rues propres et des bâtiments colorés...




    24. La minette de Pétange








    24. La minette de Pétange








                                  La longue rue d'Athus... En route vers la gare...


    Un petit coin de nature dans la rue d'Athus...


    Et voici déjà la gare d'Athus !


    24. La minette de Pétange











    Ici prend fin une belle excursion dans une région que je ne connaissais pas et que je pensais inaccessible...


    Avant de vous quitter, j'ai juste une faveur à vous demander : ne dites surtout pas à mon épouse que, lors d'une belle et claire journée d'été, je suis tombé sous le charme de la belle minette de Pétange...


    Celle-ci m'a accompagné à Floreffe et dans le bureau du grenier, elle s'est installée à côté des scories de Marsolle (2). 



    24. La minette de Pétange


    _______________________________________________


    Notes


    (1) Source : 'La route du fer' de Jean Boucon - Edition : Association Patrimoine du Pays de Longwy (2001).


    (2) A propos de Marsolle, on pourra (re)lire l'article 20 'Marsolle au-delà de Smuid' dans la rubrique 'Découvertes'.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :