• 29. Bain de nature à Spa

    DECOUVERTES (29)                                           Jean-de-Floreffe - ce samedi 22 juin 2013

     

     

    UN BAIN DE NATURE A SPA

    De la fagne de Malchamps à la Géronstère...

     

     

    Vendredi 14 juin 2013... Aujourd'hui, j'ai envie de prendre un bain ! Un bain de fraîcheur et de verdure ! Un bon bain de nature ! 

    Mais qui dit bain pense immédiatement eau ! Alors je vous propose une destination qui offre tout à la fois : l'eau, la fraîcheur et la nature.

    Préparez-vous ! Je vous emmène à Spa ! Nous voyagerons comme d'habitude en train !

     

    Mais vous qui cheminez avec moi, savez-vous qu'il existe deux gares à Spa ?

     

    La première se nomme Spa ! Rien de bien surprenant ! Cette gare proche du centre de la ville est située à une altitude de 252 mètres.

    Le trajet Floreffe-Spa constitue déjà une belle leçon de géographie. A Liège-Guillemins, nous devons prendre le train en direction de Verviers. Alors s'égrène une série de gares aux noms parfois connus ou souvent mélodieux : Angleur, Chênée, Trooz, Fraipont, Nessonvaux et enfin Pepinster où nous devons changer de train. Ce dernier a quitté Welkenraedt quarante minutes plus tôt et poursuivra calmement sa route vers Pepinster-Cité, Juslenville, Theux, Franchimont, Spa et enfin Spa-Géronstère.

    C'est à la dernière halte que nous descendrons du train. C'est en quelque sorte la petite soeur de la gare de Spa située à 274 mètres d'altitude.  La voie ferrée se termine ici.

     

    30. Bain de nature à Spa

     

    Cela nous arrange bien car nous allons nous diriger à pied vers la Géronstère.

    Vous ne savez pas ce que c'est ? Même pas grave ! D'ici quelques heures, vous allez découvrir un endroit charmant et je suis sûr que vous allez apprécier cette nouvelle découverte !

     

    En route ! C'est la route de la Géronstère qui nous tend les bras et ses beaux arbres nous convient à la promenade...

     

    30. Bain de nature à Spa

     

    En marchant, n'oublions pas de nous instruire... Tout est curiosité et toute curiosité nous engage sur le passionnant chemin de la connaissance. 

    Ainsi le nom d'une voie perpendiculaire à la route de la Géronstère et un curieux bâtiment attirent l'attention. Voici donc l'avenue du Père Antoine et là, juste à côté, un édifice où se déroule le culte antoiniste...  

     

    30. Bain de nature à Spa

     

     

    30. Bain de nature à Spa

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Déjà des énigmes ! Mais vous savez bien que j'adore les résoudre...

    Qui est donc ce Père Antoine ? En quoi consiste ce culte antoiniste ? 

    Je dois tout de même vous avouer que je connais toute cette histoire depuis quelques années... depuis j'ai découvert le livre de Robert Vivier : "Délivrez-nous du mal"... (1)

    A l'époque, j'avais envie de lire un auteur belge et apprendre quelque chose d'original, quelque chose qui sortait des sentiers battus... Et je dois dire que j'ai été servi !

     

    Louis Antoine est né le 7 juin 1846 dans le petit village de Mons, près de Liège. A l'âge de douze ans, il doit travailler dans la mine et plus tard, il devient ouvrier métallurgiste. Il épouse le 15 avril 1873 Jeanne-Catherine Collon. Il travaillera en Allemagne et en Pologne. C'est d'ailleurs en Allemagne que son fils naît en 1873. Rentré en Belgique, il travaille aux Tôleries de Jemeppe-sur-Meuse. C'est à cette époque qu'il est initié au spiritisme. A la mort de son fils en 1893, il se consacre de plus en plus à l'évocation des esprits et à la guérison des malades. Sa renommée en tant que guérisseur ne tarde pas à grandir et peu à peu, il cesse de s'intéresser aux évocations des esprits de l'au-delà... Il se consacre alors entièrement à la guérison des malades et à la prédication d'une morale influencée à la fois par le spiritisme et le catholicisme. Il se met alors à révéler le nouveau spiritualisme qui prendra plus tard le nom d'antoinisme. En 1910, il transforme sa maison de Jemeppe-sur-Meuse en temple antoiniste.

     

    30. Bain de nature à Spa

     

    A sa mort le 25 juin 1912, c'est Jeanne-Catherine qui remplace le Père Antoine. On la désignera alors sous le nom de Mère (2). 

    L'antoinisme serait le seul mouvement religieux né en Belgique (3). Il y a 32 temples antoinistes en Belgique dont celui de Spa qui a été bâti en 1931.

     

    Après cette curieuse découverte, continuons donc notre ascension vers les hauteurs de Spa... C'est l'occasion de découvrir de beaux paysages et de laisser vagabonder nos pensées...

     

    30. Bain de nature à Spa

     

     

    30. Bain de nature à Spa

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Prenons donc ce petit chemin forestier qui longe le ruisseau du Pendu ! Oui, je devine ce que vous allez encore me dire...

     

    30. Bain de nature à Spa 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    30. Bain de nature à Spa

    30. Bain de nature à Spa 

        Ici et là, l'eau joue avec les ombres et la pleine lumière.

        Par la quiétude de son murmure, elle nous accompagne

        en apaisant nos sens...

        C'est  ici  que  l'on  se  rend  compte  que  l'eau  est une

        richesse non seulement pour la ville de Spa mais aussi

        pour  toute  la Wallonie.  Protégeons donc notre nature ! 

     

     

    A l'extrémité du chemin, une petite surprise nous attend ! Nous pouvons découvrir le pouhon Pia. Rappelons-nous ce qu'est un pouhon : ce terme wallon désigne une source ferrugineuse naturellement gazeuse. A Spa, il en existe des prestigieux comme le pouhon Pierre-le-Grand qui garde la mémoire du séjour du Tsar en 1714. Mais il y en a un peu partout autour de la ville et ces rencontres inattendues font  tout le charme de ces belles promenades...

     

    30. Bain de nature à Spa

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Le pouhon Pia : nul doute que l'eau y est ferrugineuse...

     Nous nous trouvons ici à une altitude de 400 mètres.

     

    C'est ensuite le coupe-feu de Forcinfat qui nous emporte sur les hauteurs de la ville de Spa. Il a beaucoup plu ces derniers jours et le sol est gorgé d'eau. Tant pis pour nos bottines mais tant mieux pour notre odorat : il y a tellement de senteurs à découvrir et à apprécier quand le taux d'humidité est maximal.

     

    30. Bain de nature à Spa

     

    Nous arrivons déjà au domaine de Bérinzenne ! Altitude ? 540 mètres !

     

    30. Bain de nature à Spa

     

     

    30. Bain de nature à Spa

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je connais ce domaine depuis longtemps... Je venais ici avec mes étudiants de l'option Sciences Appliquées. C'est un endroit très intéresant pour découvrir le cycle de l'eau de Spa. Ici, on vous expliquera comment l'eau de pluie devient très lentement mais très sûrement une eau de boisson appréciable et on vous conviera à visiter les usines d'embouteillage situées dans la ville. C'est assurément une belle excursion pédagogique que tout bon Belge doit avoir réalisée une fois au moins dans sa vie !

     

    30. Bain de nature à Spa

     

     

     

     

     

     

     

     

      De précieuses explications sur les tourbières (7) et sur les sphaignes...

     

    30. Bain de nature à Spa

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

       Contrôle du pH de l'eau d'une tourbière...

     

     

    30. Bain de nature à Spa

     

     

     

     

     

     

     

     

      Après la balade, retour au laboratoire... 

     

    Que de bons souvenirs ! Je suis content de revenir ici après toutes ces années. Mais il faut que je vous montre l'endroit où l'eau de pluie commence sa lente transformation. Il s'agit de la fagne (4) de Malchamps. Oh ! Elle n'est pas loin... C'est un caillebotis qui va nous guider et ainsi protéger ce généreux milieu naturel.

     

    30. Bain de nature à Spa

     

    Dirigeons-nous vers la tour Jean Valière (5). Du sommet de cet édifice, la fagne de Malchamps se dévoile intégralement.

     

    30. Bain de nature à Spa

     

      

     30. Bain de nature à Spa

         

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mais à présent, nous devons rejoindre la terre ferme et découvrir de plus près ce milieu si particulier.

     

    Une croix se dresse alors devant nous. Elle a été érigée ici à la mémoire d'un peintre de la Fagne, Dieudonné Jacobs (6).

     

    30. Bain de nature à Spa

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le paysage de cette fagne se montre déjà bien généreux : nous pouvons découvrir des tourbières (7) et une grande variété de plantes des landes humides.  

     

    30. Bain de nature à Spa

     

     

     

     

      

     

     

     Une tourbière où se reposent deux canards...

     

    Ici, c'est la linaigrette (8) qui attire notre attention.   30. Bain de nature à Spa

     

     

    30. Bain de nature à Spa   Une tourbière ? Non ! Un lieu de mémoire... 

     

    Le 23 avril 1944 durant la nuit, un avion militaire anglais s'est écrasé sur cette lande. L'endroit de l'impact est encore visible car la cavité s'est remplie d'eau et elle ressemble à une tourbière. Les sept aviateurs de la RAF y ont perdu la vie et un monument évoque encore leur souvenir. 

     

    30. Bain de nature à Spa

     

    Le ciel aujourd'hui est particulièrement remarquable et il serait dommage de ne pas l'admirer tout en profitant de la sérénité de l'endroit. 

     

    30. Bain de nature à Spa 30. Bain de nature à Spa

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le temps est venu de quitter ce magnifique site et de nous diriger vers la source de la Géronstère. Pour nous y rendre, il suffit de prendre le coupe-feu du Sana. Lors de cette petite promenade, nous pouvons nous rendre compte que l'eau qui percole à travers ces terrains est précieuse et est jalousement protégée par la célèbre et désaltérante société spadoise.

     

    30. Bain de nature à Spa

     

     30. Bain de nature à Spa

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    J'aime bien la Géronstère. L'endroit est charmant et l'eau de ce pouhon est ferrugineuse à souhait. C'est un lieu qui est fréquenté depuis longtemps. On le mentionne dans des écrits dès l'année 1559. Un siècle plus tard, c'est le comte Conrad von Burgsdorff qui le protège en dressant autour de la source quelques constructions et en aménageant les abords. 

     

    30. Bain de nature à Spa

    30. Bain de nature à Spa

     

    Le style des édifices peut surprendre car il nous replonge au coeur du XVIIIème siècle.

    C'est un endroit étonnant qui a toujours intrigué mes élèves. Je me souviens encore de leurs expressions quand ils goûtaient cette eau à la saveur si particulière... 

     

    30. Bain de nature à Spa

     30. Bain de nature à Spa

     


      

     

     

     

     

     

     

    Après tous ces souvenirs et toutes ces émotions, il est grand temps de retourner à la gare de Spa-Géronstère. Inutile de vous préciser que nous allons chercher un sympathique chemin pour y arriver !

    Voilà ! C'est chose faite ! Allons-y ! Laissons-nous une dernière fois captiver par le charme de ces souriantes promenades et par le murmure de ces envoûtantes cascades...

     

    30. Bain de nature à Spa

     

     

     30. Bain de nature à Spa

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La journée se termine déjà... Nous avons déjà rejoint la gare de Spa-Géronstère !  Le train nous y attend.

    Pardon ? Ah ! Vous vous inquiétez déjà pour le retour vers Floreffe ? Rassurez-vous !

    Si Ferrovia, la sublime déesse du Rail belge est aujourd'hui bienveillante, alors nous serons dans notre chère Basse-Sambre avant 18 heures !

     

    30. Bain de nature à Spa

     

    _____________________________________________

     

    NOTES

     

    (1) Robert Vivier est né à Chênée le 16 mai 1894. Il était professeur à l'Université de Liège et a écrit bon nombre de poèmes et de romans. En 1950, il est élu à l'Académie royale de Langue et de Littérature françaises où il va occuper le fauteuil de Maurice Maeterlinck. Il sera même professeur associé à la Sorbonne et il achèvera sa vie dans la région parisienne jusqu'à sa mort le 4 août 1989.

    30. Bain de nature à Spa

     

     

     

     

     

    (2) Il existe de nombreux sites parlant de l'antoinisme. Je vous conseille particulièrement le roman de Robert Vivier "Délivrez-nous du mal". Celui-ci a été écrit en 1936 et réédité en 1956. Il décrit la vie du Père Antoine et la naissance du culte antoiniste.

    Source : DELIVREZ-NOUS DU MAL - Antoine le guérisseur de Robert Vivier - Editions Labor, Bruxelles 1989 -  collection Espace Nord.

     

    (3) La libre Belgique, article paru le 1er novembre 2012.

     

    (4) Tout d'abord, précisons que c'est un terme bien belge ! Le dictionnaire Larousse nous indique clairement que l'origine de ce mot vient du francique fanja qui signifie boue. Il désigne une lande marécageuse des plateaux ardennais. (Dictionnaire Larousse, édition 1990)

    Il n'est pas inutile de rappeler que les Hautes Fagnes désignent le plateau de l'Ardenne belge où l'on trouve le point culminant de la Belgique : le Signal de Botrange avec ses 694 mètres d'altitude.

    Il existe également une région géographique appelée Fagne. Celle-ci s'étend au sud des provinces de Namur et de Hainaut. Elle correspond à la bordure occidentale du massif des Ardennes. La Fagne et la Famenne sont séparées par la Meuse. La Fagne se situe à l'ouest du fleuve et Philippeville en est la capitale régionale. Couvin et Cerfontaine font partie de cette région.

     

    (5) Jean Valière était un ingénieur né le 18 juillet 1948. Il a été chef de cantonnement à Spa de 1988 à 2012. Il était également professeur à l'école de La Reid et administrateur du domaine de Bérinzenne.

    30. Bain de nature à Spa

       

       Une plaque commémorative au pied de la tour rappelle qu'il était un passionné qui a

       oeuvré pour protéger cette nature exceptionnelle.

       Il est décédé le 18 avril 2012. C'est ici l'occasion de lui rendre hommage.

     

     

    (6) Dieudonné Jacobs est né à Montegnée non loin de Liège en 1887.

    30. Bain de nature à Spa

     

     30. Bain de nature à Spa

     

     

     

    C'était un peintre impressionniste qui a partagé sa vie entre la région de Spa

    et la Côte d'Azur. Il est décédé en 1967.

     

    Une oeuvre de D. Jacobs.

     

    (7) Une tourbière est un marécage acide où l'on trouve notamment des sphaignes. Ces mousses se transformeront lentement par décomposition en tourbe. Dans les Fagnes, on utilisait autrefois la tourbe comme combustible mais elle était un piètre combustible dégageant peu de chaleur et beaucoup de fumée.

     

    (8) La linaigrette est une plante des marais, aux petits fruits secs entourés d'une houppe cotonneuse.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :