• 3. Mademoiselle Henriot

    VISAGES DE MEMOIRE (3)

     

     

    MADEMOISELLE HENRIOT

    Artiste de la Comédie Française

     

     

    La semaine dernière, je lisais dans un hebdomadaire un petit article très intéressant sur la grande histoire de cette célèbre Comédie-Française.

    J'aime me documenter sur les faits du passé... Encore faut-il qu'ils accrochent ma sensibilité et qu'ils stimulent mon envie de savoir !

    Quand j'étais plus jeune, je n'aimais pas l'histoire. Ce n'était alors pour moi qu'une série de dates inutiles à retenir... Mais je crois que l'on peut aborder l'histoire avec ses émotions.  Ah ! Si mes anciens professeurs m'avaient démontré que je pouvais l'apprécier de cette manière !

     

    Ainsi, dans ce passé glorieux du monde du Théâtre français, c'est d'un petit détail navrant dont je voudrais vous parler aujourd'hui. 

     

    Si vous le voulez bien, remontons quelque peu ce temps qui passe si vite...

     

    3. Mademoiselle Henriot

     

    Nous voici donc à Paris en ce mois de mars 1900 dans ce grand bâtiment de la Comédie-Française. Depuis une semaine, on y joue Bajazet , une tragédie de Racine.

    Une jeune comédienne y interprète le rôle d'une confidente : Zaïre. Le public commence lentement à découvrir ses talents : il s'agit de Jane Henriot. 

     

    3. Mademoiselle Henriot

     

    Jane est née le 28 avril 1878 à Paris. En réalité, elle s'appelle Jeanne Angèle Grossin et sa mère est une célèbre comédienne connue sous le nom de Madame Henriot. Plus tard, Jeanne prendra le pseudonyme de Jane et deviendra Jane Henriot, plus connue encore sous le nom de Mademoiselle Henriot...

    En 1881, Jeanne pose pour Auguste Renoir. C'est son premier rôle dans ce grand univers de l'Art : elle devient alors la Fillette au chapeau bleu... Elle a douze ans.

     

    3. Mademoiselle Henriot

     

     

     

     

        

     

       Auguste Renoir (1841-1919)

       Fillette au chapeau bleu

       Huile sur toile - 40 x 35 cm

       Collection privée

     

    Elle poursuit ensuite des études au Conservatoire d'art dramatique de Paris où elle obtient en 1898 un premier accessit (1) de tragédie. Engagée comme pensionnaire (2) à la Comédie-Française, elle débute sa carrière le 8 juillet 1899.

     

    3. Mademoiselle Henriot

     

    Ce 8 mars 1900, vers midi, Jane se trouve dans sa loge au quatrième étage. A cet instant, un incendie se déclare dans le théâtre. Jane a le temps de sortir de l'immeuble... Mais elle se rappelle soudain qu'elle a laissé son petit chien dans sa loge. Inconsciente du danger, Jane rentre dans le bâtiment... (3)

     

    3. Mademoiselle Henriot

    3. Mademoiselle Henriot

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On retrouvera son corps plus tard dans les vastes couloirs où les fumées l'ont égarée...

     

     

    3. Mademoiselle Henriot

    L'an mil neuf cent, le neuf mars à trois heures du soir - Acte de décès

    de Jeanne Angèle Grossin, dite Jane Henriot, âgée de vingt-un ans, 

    artiste dramatique de la Comédie Française, née à Paris, domiciliée

    rue Pergolèse 48, villa Dupont 17, décédée au Théâtre Français, le huit mars

    courant vers une heure du soir et transportée à son domicile.

    Fille de Henriette Marie Alphonsine Grossin, âgée de quarante-deux ans,

    artiste dramatique, demeurant rue de Rivoli 219 et de père non-dénommé.

    Célibataire. (5)

     

     

    Le 10 mars, une foule nombreuse assiste à ses funérailles en l'église Saint-Honoré-d'Eylau (4). Son inhumation a lieu au cimetière de Montmartre.

     

    3. Mademoiselle Henriot

     3. Mademoiselle Henriot

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un peu plus tard, au mois de juin, son corps est transféré au cimetière de Passy dans une belle tombe en marbre blanc surmontée d'un buste sculpté (5).

     

    3. Mademoiselle Henriot

            

    3. Mademoiselle Henriot 

     

     

     

     

     

                                              source : voir (5)

     

     

    Ainsi se termine la trop courte vie de Mademoiselle Henriot dont le public attendait beaucoup... Elle sera l'unique victime de cet incendie.

     

    Un de ces prochains jours, si l'occasion m'en est donnée, j'irai visiter le cimetière de Passy et je m'arrêterai un instant sur la tombe de cette fillette au chapeau bleu qui avait un an de moins que mon grand-père Arthur...

     

     

    3. Mademoiselle Henriot

     

    _________________________________________________________________________

     

    Notes

     

    (1) Un accessit est une distinction accordée aux étudiants qui ont le plus approché du prix.

     

    (2) Les pensionnaires de la Comédie-Française sont engagés par l'administrateur général et font partie de la troupe de la Comédie-Française. Après au moins un an de présence, ils peuvent être proposés au sociétariat par le Comité d'administration pour devenir alors des sociétaires.

     

    (3) Source : Wikipédia. 

     

    (4) L'église Saint-Honoré-d'Eylau est située place Victor-Hugo dans le 16ème arrondissement de Paris. 

     

    (5) Aux amateurs de vieilles tombes et de vieux souvenirs, je conseille vivement de parcourir le très beau site 'Cimetières de France et d'ailleurs' sur le site www.landrucimetieres.fr

    Il vaut vraiment le détour. Merci aux passionnés qui le font vivre. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :