• 5. Wéris

    DECOUVERTES (5)


    WERIS

     

     

    Après une première semaine de travail, il est temps de reprendre des forces. Ce samedi 15 janvier, j'ai envie de parcourir des contrées où règnent la nature, le silence et pourquoi pas aussi un peu de mystère...

     

    Où trouver ces lieux ? Mon choix se porte sur Wéris. C'est un village proche de ma chère vallée de l'Ourthe et puis, il y a des mégalithes, ces grandes pierres dressées par les hommes... Et il paraît qu'à proximité des dolmens et des menhirs se racontent encore de nos jours de bien curieuses histoires...

     

    Allons-y alors ! En route vers de nouvelles aventures !

     

    Direction Barvaux... L'Ourthe a encore fait des siennes durant la semaine... Elle est en crue et beaucoup de propriétés sont envahies par ses eaux en colère...

     

    On peut très facilement rejoindre Wéris par les sentiers de randonnée : cela évite les cinq kilomètres de routes goudronnées ! Mais pour cela, il faudra accepter de patauger quelque peu dans l'eau et la boue...

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mais le chemin est sympathique et invite à une promenade sportive...

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Accueil

     

    Et me voici immédiatement plongé dans des lieux où les pierres trouvent leurs places au sein d'un monde agricole calme et serein...

     

     

    Accueil

     

    Je vous présente un dolmen ! Eh oui ! Il n'y a pas qu'en Bretagne que l'on rencontre ce genre de construction...

    Mais, c'est grâce aux mots bretons que l'on peut qualifier ces constructions issues d'un autre âge... Ainsi le terme 'dolmen' vient de 'dol' qui signifie table et de 'men' qui signifie pierre.

     

    Accueil 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je me trouve ici devant le dolmen de Wéris. C'est en fait un monument funéraire datant de la première deuxième (1) moitié du troisième millénaire avant notre ère. Les datations au Carbone 14 effectuées sur les ossements retrouvés sur le site donnent une fourchette entre 2800 et 3000 avant notre ère (1). C'est la période du néolithique final. C'est à ce moment que l'homme s'invente de nouvelles activités : l'élevage et l'agriculture. Elles lui permettront de s'installer au meilleur endroit pour devenir sédentaire. On peut dire que les agriculteurs et éleveurs de Wéris ont sous leurs yeux de solides souvenirs de leurs lointains ancêtres...

     

    Et puis, je me rends compte que je cherche dans le paysage des traces néolithiques... Et très vite, j'en découvre... 

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un menhir ? Oui ! 'Men', on en connaît déjà la signification et 'hir', cela veut dire long... On ne sait pas à quoi servaient ces longues pierres : peut-être des édifices funéraires ou de culte...

     

    Celui-ci est remarquable : il a été exhumé en 1947 par l'archéologue Hélène Danthine qui l'a fait placer le long de la route Barvaux-Erezée... Il est connu sous le nom de menhir Danthine.

     

     

    Accueil

     

    Un petit mot sur la roche qui constitue ces mégalithes... Il s'agit de poudingue... Du pudding ? Comme ce gâteau anglais parsemés de grains de raisin ? Un peu oui... Disons que les raisins sont ici remplacés par des galets roulés et qu'ils sont enrobés par du fin grès très dur. Cette roche abonde dans la région. Sa formation remonte au dévonien (période géologique de l'ère primaire), il y a de cela 390 millions d'années... C'est en tout cas le témoignage de la présence d'un littoral marin de sable et de galets...

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je me dis que vous devez en avoir assez des pierres... Pourtant, je n'ai pas fini de vous en parler... Mais je vous offre une petite pause... Ne sont-elles pas sympathiques, ces grandes admiratrices de mégalithes ?

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En effet, en face d'elles, quatre beaux chênes... et encore des pierres... 

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et voici le deuxième dolmen de la vallée du plateau (1) : il s'agit du dolmen d'Oppagne. Il est situé sur le plateau de la Calestienne qui est la région située entre la Famenne (moins élevée) et l'Ardenne (plus élevée) (1). Ce dolmen a été découvert en 1888 lors de travaux agricoles. Non loin de lui se présente un groupe de menhirs dont un est couché. 


    Accueil

     

    Je reprends ensuite la route vers un petit bocage très attrayant... toujours à la recherche de quelque mégalithe... 

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Accueil

     

    La carte me signale encore un menhir près de Wénin. Mais il m'a fallu un peu de temps pour le trouver près d'un arbre en plein milieu d'un champ. Il y a en fait trois menhirs dans le champ près de cet arbre : ce sont les trois menhirs d'Oppagne (1). En prenant la photo d'assez loin, je constate qu'on a accroché des petits morceaux de papier ou de tissu de toutes les couleurs sur l'arbre à côté du menhir... Ils sont à hauteur d'homme... N'y a-t-il pas un rapprochement à faire avec ce que j'avais constaté derrière la statue de Sainte Renelde à Floreffe (article 9) ? Superstition ? Croyances particulières ? On dit dans le village que des associations druidiques fréquentent souvent ces lieux...

     

     

    Accueil

    on peut cliquer sur la photo...


    Je me dirige ensuite vers le centre de Wéris...

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La tour de l'église romane datant du 11ème siècle vaut le détour.

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans le village, les vieilles pierres inspirent...

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Accueil

     

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ...jusqu'au monument aux morts en poudingue...

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mais il me reste encore deux curiosités à voir avant de quitter le village...

    Accrochez-vous... On grimpe...

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est inquiétant, non ? Me voici arrivé auprès de la Pierre Haina appelée aussi Menhir Blanc. En fait, ce n'est pas un menhir mais un rocher naturel qui a inspiré une histoire à ne pas raconter aux enfants le soir...

    Ce rocher bouche une entrée qui mène aux Enfers... Certaines nuits, le Diable sort par celle-ci pour aller faire tous ses mauvais tours... Quand il est bien fatigué, il va se reposer un peu plus bas sur un lit dont nous parlerons tout à l'heure... Et puis, il redescend dans les profondeurs de la terre... C'est pourquoi ce 'menhir' est blanc... Les villageois le blanchissent à chaque équinoxe d'automne... Le blanc est une couleur symbolisant la pureté... Alors le Diable s'en éloigne...

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un peu plus bas, je me dirige vers li Paillasse dè Djàle...

     

    Il ne s'agit pas non plus d'un mégalithe. C'est simplement ce qu'on appelle ici une pierre de légende.

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Accueil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je suis content de ma journée... J'ai marché plus de cinq heures sans vraiment m'arrêter... J'ai appris beaucoup de choses aujourd'hui et j'ai rechargé mes batteries... Je peux donc redescendre vers Barvaux...

     

     

    Accueil

     


    Informations


    - à visiter : 

     La Maison des Mégalithes

    Place Arsène Soreil 7

    6940 Wéris (Durbuy)

     

    - à lire : 

    "Wéris, capitale des mégalithes" - Terre de Durbuy ASBL 2010

    en vente à la Maison des Mégalithes.

     

    - pour surfer :

    www.weris-info.be

     

     

    Rectifications et précisions


    (1) Mille mercis à Monsieur Philippe Bastin pour les précisions apportées.



  • Commentaires

    1
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 10:52

    Cher Monsiieur, toutes nos félicitations pour ce blog bien fourni en infos et photos, et merci pour la pub indiirecte que vous nous faites.

    Puis-je me permettre l’une ou l’autre remarque ? Les mégalithes de Wéris remontent non pas à la 1ère moitié du 3e millénaire avant notre ère, mais à la 2ème, vu que les datations carbone 14 d’ossements retrouvés in situ donnent une fourchette 2800-3000.

     

    Pour le dolmen d’Oppagne, vous parlez du « deuxième dolmen de la vallée » : nous ne sommes pas dans une vallée, mais sur un plateau, plus précisément le plateau de la Calestienne, entre la Famenne (plus basse) et l’Ardenne (plus haute).

    Enfin, pour le « menhir proche de Wénin », attention, il y a en fait trois menhirs près de cet arbre dans le champ, ce sont les « trois menhirs d’Oppagne ».

     

    Ceci très cordialement et en vous souhaitant bonne continuation.

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jean-de-Floreffe Profil de Jean-de-Floreffe
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 14:33

    Bonjour, Monsieur Bastin !

     

    Merci pour vos remarques... Je ne connaissais pas le village de Wéris... J'ai donc rédigé à l'aide des documents dont je disposais. Il va de soi que je vais rectifier mon article au plus vite... 

    Un grand bonjour à tous les habitants de Wéris !

    A bientôt et encore merci.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :