• 6. Le carillon de Malines

    VIEUX PAPIERS DE MEMOIRE (6)

     

     

    LE CARILLON DE MALINES

     

     

    Extrait d'un cahier de chants de Marie-Henriette Liénart (1935)

     

     

     

    6. Le carillon de Malines

     

     

    I

     

    Le soir tombe et la vieille tour semble sommeiller sur la place

    Elle attend la mort lente du jour carillonner dans l'espace

    De Bruxelles et de Gand et de Liège et d'Arlon

    Les foules sont venues

    Car ce soir le sublime et noble carillon

    Fera frémir les nues

     

     

    6. Le carillon de Malines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Refrain


    Chante, prie ou pleure

    Oh ! Vieux carillon

    Bon vieux carillon de Malines

    L'âme du sonneur

    En un long frisson

    Passe dans tes cloches divines

    Chante, prie ou pleure

    Oh ! Vieux carillon de Malines


    6. Le carillon de Malines























    II


    Dans le ciel s'élève soudain

    Le concert joyeux de cent cloches

    Et leurs voix d'argent et d'airain

    S'égrenent aux pignons tout proches

    Hosanna, vont clamant les anges à genoux

    La Terre est en prière

    Et l'homme transporté, s'écrie Dieu vers nous

    Doit descendre sur Terre


    6. Le carillon de Malines



















    III


    Carillon, chante à pleine voix

    L'hymne de luttes meurtrières

    Redis-nous, les airs d'autrefois

    Que fredonnent les dentellières

    Carillon que les voix des puissants communiers

    Montent, larges et grandes

    Carillon, fais chanter et Breughel et Teniers

    Aux kermesses flamandes


    6. Le carillon de Malines
















    IV


    Sonne, sonne, en la vieille tour

    Et que tes notes argentines

    Pluie de joies, de bonheur et d'amour

    Inondent les coeurs à Malines

    Comme hier indompté, tu chanteras demain

    L'antique ritournelle

    Car pour nous, carillon ainsi que ton refrain

    Ton âme est éternelle


    _____________________________________________________


    Notes


    Pour illustrer ce petit chant, j'ai choisi de vous présenter deux peintures dévoilant l'atmosphère des kermesses flamandes d'autrefois. Dans notre pays, une kermesse est une fête de village.  


    C'est Pieter Brueghel l'Ancien (± 1525 - 1569) qui mène la danse...


    6. Le carillon de Malines







     

     

     

     

    La Danse des Paysans (1568)

    Kunsthistorisches Museum - Vienne (A)

     

     

    Ensuite, c'est David Teniers l'Ancien (1582-1649) qui vous invite à sa fête de village...


    6. Le carillon de Malines

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Fête de village (première moitié du XVIIème siècle)

    Académie Carrara - Bergame (I)



    Remarquez que les clochers ne sont jamais très éloignés des lieux de fête...


    Mais revenons au carillon de Malines... Dans la tour de 97 mètres de la cathédrale Saint-Rombaut, il faut savoir qu'il y a deux carillons...


    Il y a d'abord l'ancien carillon communal. Celui est composé de 49 cloches dont la plus ancienne date de 1480. La masse totale de ce carillon est de 36.000 kilogrammes.


    C'est le carillonneur Jef Denijn (1862-1941) qui joue... C'est grâce à lui que la ville de Malines

    possède aujourd'hui une Ecole Royale de Carillon très réputée...

    L'enregistrement que vous entendez a été réalisé en 1925...


    Enfin, il y a le nouveau carillon communal inauguré en 1981. Celui-ci, également composé de 49 cloches a une masse totale de 40.000 kilogrammes.



     Jo Haazen joue ici sur le nouveau carillon le Prélude II de Matthias Vanden Gheyn.


    Source : CARILLONS ET TOURS DE BELGIQUE - Musea Nostra - Crédit Communal de Belgique - 1994



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :