• 9. La rue du Vieux Moulin

    MEMOIRE DES RUES (9)

     

    FLOREFFE - CENTRE

     

    LA RUE DU VIEUX MOULIN

     

     

    Voilà bien une rue dont le nom provoque l'étonnement du promeneur... Où donc est-il, notre vieux moulin ?

     

    9. La rue du Vieux Moulin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est à partir de la rue des Déportés que je vous convie à m'accompagner pour découvrir cette rue. C'est une rue à sens unique. Les voitures passent très souvent par ici, histoire de contourner la place Roi Baudouin. Il reste à espérer que les automobilistes n'oublieront pas qu'ils circulent dans un centre habité et non sur une voie rapide...

     

    9. La rue du Vieux Moulin

     

    La rue nous invite au sport : il faut donc grimper ! Nous sommes ici au pied de la colline de Pellemont. Les murs ceinturant cette rue sont hauts et constitués de bons gros blocs de calcaire. Les caniveaux laissent encore apparaître leur structure d'antan et tout cela contribue à nous propulser dans un monde quelque peu minéral...

     

    9. La rue du Vieux Moulin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    9. La rue du Vieux Moulin

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mais je vous sens impatient... Impatient d'enfin découvrir ce vieux moulin...

     

    Hélas, je n'ai pas de bonnes nouvelles à vous communiquer à son sujet. En effet, s'il y a eu un moulin en ces lieux à une époque historiquement respectable, cela fait belle lurette qu'il a disparu du centre de notre village.

     

    Dans son livre 'Histoire de Floreffe' (1), Jean-Marie Pector nous informe que dès 1311, Floreffe possède son moulin banal et celui-ci se trouve au pied de Pellemont. Mais en 1684, le moulin est incendié par les Français. Suite à cet événement, c'est le moulin de l'abbaye qui fait office de moulin banal (2). 

     

    9. La rue du Vieux Moulin

     

    Nous arrivons au pied de ce chemin abrupt menant à l'église paroissiale de Floreffe-centre. Ce lieu a autrefois été nommé 'Place du Vieux Moulin'.

     

    9. La rue du Vieux Moulin

     

    Une dernière particularité à signaler avant de quitter cette rue : une plaque commémorative a été placée sur une façade. Elle nous rappelle qu'ici est née une grande figure du monde littéraire. Il s'agit de la maison natale de Joseph Hanse. Fils de commerçants floreffois, ce grammairien et académicien y est né le 5 octobre 1902 (3). 

     

    9. La rue du Vieux Moulin

     

    ___________________________________________

     

    Notes

     

    (1) HISTOIRE DE FLOREFFE de Jean-Marie Pector - 1973 - Imprimerie Palate à Mettet.

     

    (2) Le moulin banal bénéficiait autrefois du droit de banalité. La banalité était une servitude consistant dans l'usage obligatoire et public d'un bien appartenant au seigneur. (source : dictionnaire Larousse 1990)

     

    (3) Il existe une rue Joseph Hanse dans le centre de Floreffe. Alors permettez-moi de vous donner de plus amples renseignements sur ce citoyen d'honneur dans l'article consacré à cette rue. 


  • Commentaires

    1
    Marie-Paule
    Samedi 9 Février 2013 à 08:51

    Eh oui Jean, nous avons habités la " Place du Vieux Moulin" devenue rue du Vieux Moulin. La maison aux briques rouges au pied de l'église.

    Elle appartient toujours à la famille de Michel. Je vais essayer de retrouver des documents de l'époque...Michel était conservateur....à bientôt

    et bravo pour ton blog.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :




    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :