• 9. Le 4 décembre 1922

    LE VOYAGE D’ARTHUR LIENART EN CHINE (9)

     

     

    LE 4 DECEMBRE 1922

     

     

    Ce matin, nous longeons l'île de Crête ou de Candie (1), berceau du ministre grec Vénizelos (2). Le temps est sombre, vent assez fort du sud, mer assez calme. Les bords de l'île que nous cotoyons sont arides, rocailleux et dépourvus de toutes végétations et habitations. Nous passons à proximité de deux petites îles, Gando-Pola et Gando (3), aux côtes abruptes et nues.

     

    Tous les articles

     

    De Brindisi à Port Saïd, il y a 930 milles ou 1700 kilomètres. Remarque : le mille : 1852 mètres (4). On compte sur 90 heures de navigation pour faire le trajet. Nous serons ce midi environ à moitié chemin. 

     

    Depuis Brindisi, la vie s'est un peu modifiée à bord. Toujours le même gala. Menus grandioses. Pauvre existence cependant pour un ouvrier. Je n'ai jamais été habitué et je ne puis m'y habituer à ce faste. Rien ne vaut mieux que de pouvoir manger la soupe ou l'étuvée dont le gros raffole tant, en famille. Je n'ai jamais ambitionné ces grandeurs et  c'est contraint et forcé malgré moi que je les subis. Il n'y a rien à y faire, prenons patience, ça ne durera pas toujours !!...

     

    A Brindisi sont montés 17 passagers, dont 6 soeurs missionnaires, 2 prêtres et 2 pères capucins missionnaires, tous pour la Chine, nous faisons route ensemble jusque Shanghaï. Dimanche, nous avons eu la messe à bord. Nous étions trois assistants, le ménage monté à Venise et moi, plus les soeurs bien entendu. Le nouveau commandant a pris possession de son poste à Brindisi. Il est d'un abord plus rébarbatif et moins affable que le commandant défunt. Les missionnaires avaient introduit une demande pour pouvoir dire la messe. Et ils ont été accordés. Ils disent la messe tous les jours dans le fumoir, place assez vaste qui pourrait contenir tous les passagers. Les pères sont italiens ; parmi les soeurs, il y a des belges et une polonaise. Elles ne sont pas communicatives jusqu'à présent. Quant aux pères missionnaires, nous sommes déjà de "vieilles connaissances" depuis deux jours. Nous avons notre cabine en face les unes des autres. Ils sont jeunes encore. Ils n'ont certes pas 30 ans. Ils sont gais et résolus. Il y a un père capucin surtout, gai comme un pinson. Il chante tout le temps et veut coûte que coûte parler français. Il faudrait Célestin (5) ici, les deux feraient la paire.

     

    Il n'est pas plus grand qu'une 'bouteille à Stout' et tellement comique et rigolo qu'on n'en trouverait pas un pareil dans le jeu de carte. C'est un artiste, musicien et quelle voix de ténor. Si Alphonse était ici, il serait dans son milieu et trouverait de quoi passer son temps et pourrait en profiter pour se perfectionner (6).

      

    Comme chanteur, il chante ce que l'on veut. Hier soir, il chantait la Marseillaise et insistait pour que je lui dise les paroles. Quel type ! 'Il n'est pas défendu d'être gai' dit-il. Et en effet. Heureux caractère, surtout devant les difficultés de toutes sortes qui les attendent. 

     

    Vers 10 heures, le vent monte. Nous quittons les parages de l'île de Candie dont les côtes disparaissent à l'horizon. Bientôt, c'est la pleine mer immense. Celle-ci, sous la poussée du vent, devient agitée et vers la soirée et durant la nuit, elle devient houleuse. Le bateau commence à tanguer et rouler. Il joue comme une coquille sur l'eau. Aussi au souper - (disons dîner en langage chic !!) - il y a peu de monde. Les 4 missionnaires n'y sont pas, 4 soeurs font défaut, une dame seulement est à table. Le mal de mer a attaqué plus ou moins bon nombre de personnes.

     

    Tous les articles

     

    Quant à moi, cela ne me fait rien. Il est vrai que étant gosse, la balançoire et le carrousel faisaient très bien mon affaire et je crois que c'est à cela, étant donné qu'on est servi ici à merveille, que je dois de ne rien sentir.

     

    Je m'étonne que la "haute futaie" (7) s'en ressent. Cependant, cette catégorie d'individus sont habitués aux nouveautés : le tango, le fox-trot, one step, etc (8). Ici, par la mer houleuse, on en a un choix et ils ne s'accomodent à aucun. Signe des temps. Tout passe, tout lasse.

     

    Que sera-ce quand on rencontrera la mer démontée ? Je me couche au bruit des vagues qui viennent se briser sur la coque du bateau, mollement bercé par celui-ci, après avoir remercié le Père céleste, créateur et ordonnateur de toutes choses, me recommandant moi et les miens à sa paternelle sollicitude.

     

    _________________________________________________________

     

    Notes

     

    (1) Candie était le nom d'origine de la ville d'Héraklion. Cette dernière a été fondée en 824 par des Arabes expulsés d'Espagne vers la Crète. Pendant longtemps, on a utilisé ce nom pour désigner l'île de Crète aussi bien que sa capitale Héraklion.

     

    (2) Elefthérios Venizélos est né le 23 août 1864 à Mourniés, en Crète. Il est décédé le 18 mars 1936 à Paris. C'est un homme politique grec considéré, dès 1921, comme le 'fondateur de la Grèce moderne'.

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    (3) Après quelques recherches, je crois pouvoir dire qu'il s'agit des îles de Gavdos et de Gavdopoula.

     

    (4) Autre précision : le mille terrestre vaut 1609 mètres et le mille marin vaut 1852 mètres.

     

    (5) Célestin est son beau-frère qui habite la maison voisine à Floreffe.

     

    (6) Rappelons qu'Alphonse est le fils aîné d'Arthur. Etudiant au Séminaire de Floreffe, il est aussi artiste. Il peint et il joue du piano et de l'orgue. Durant sa vie à Bois-de-Villers, il sera titulaire de l'orgue de l'église paroissiale. Cet orgue sera détruit lors de l'incendie de l'église dans la nuit du 14 juillet 1965.

      

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    Alphonse sera aussi l'ami de l'abbé Jacquemin et de Pierre Froidebise. C'est d'ailleurs Alphonse qui racheta les orgues de salon de Camille Jacquemin et les installa dans sa grande maison de la rue René Masuy à Bois-de-Villers.

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

    Camille Jacquemin ici aux claviers des orgues qu'Alphonse racheta.  L'abbé Jacquemin est né à Halanzy le 7 décembre 1899 et est décédé à Namur le 17 juillet 1947. Il entretient une intense activité musicale dans l'abbaye de Floreffe en y invitant des organistes très célèbres comme Charles Tournemire et Joseph Bonnet. A la fin de sa vie, il était le curé de la paroisse de Mont-sur-Meuse.

     

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pierre Froidebise est né à Ohey le 15 mai 1914 et est décédé à Liège le 28 octobre 1962. C'est un organiste et un compositeur wallon. C'est un élève de l'abbé Jacquemin qui le mit en contact avec l'école franckiste par l'intermédiaire de Charles Tournemire. Après le décès de l'abbé Jacquemin, il viendra souvent à Bois-de-Villers jouer sur les orgues du domicile d'Alphonse. Ce sont ces mêmes orgues que l'on entendra pendant les offices dans l'église provisoire de Bois-de-Villers. En effet, à la suite de l'incendie de l'église paroissiale, cette église provisoire était installée dans le bâtiment situé en face de l'ancienne maison communale. La nouvelle église de Bois-de-Villers sera consacrée le 3 décembre 1972.

     

    (7) J'ai beaucoup de difficultés pour lire et comprendre cette expression qui doit désigner un groupe de personnes prétentieuses qu'il n'aime pas beaucoup.

     

    (8) Assurément, Arthur n'aime pas la danse. Il l'a d'ailleurs déjà montré lors de son expédition à Spalato. Le fox-trot et le one-step étaient des danses américaines en vogue après la première guerre mondiale.

     

    Tous les articles

     

     

     

     

     

     

     

    le one-step                        Tous les articles le fox-trot

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :